Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Burn after Reading

de Joel et Ethan Coen - Etats-Unis - 2008

Critique publiée par cced61 - le 15/12/2014
1ere L, Napoléon,
L'Aigle

Note de la classe (4 votes)


Nombre de visites : 56

Critique "Burn after Reading"

Synopsis :
Osborne Cox (John Malkovich), analyste à la CIA, est convoqué à une réunion secrète au quartier général de l’agence, en Virginie. Malheureusement pour lui, il découvre que le but de cette réunion est son licenciement. Il rentre donc chez lui à Georgetown, en noyant ses ennuis dans l’alcool, il décide ensuite d’écrire ses mémoires. Sa femme, Katie (Tilda Swinton), n’est pas vraiment surprise puisque celle-ci a une liaison avec Harry Pfarrer (George Clooney), un marshal fédéral marié pour qui elle décide de quitter Cox. Quelque part dans une banlieue de Washington, Linda Litzke (Frances Mcdormand), employée au club de remise en forme hardbodies Fitness, a du mal à se concentrer sur son travail. La seule chose qui l’intéresse, sont les opérations de chirurgie esthétique qu’elle désire subir. Elle compte sur son collègue, Chad Feldheimer (Brad Pitt), pour faire son boulot à sa place. Lorsqu’un CD contenant des informations destinées au livre de Cox tombe accidentellement entre les mains de Linda et Chad, tous deux décident de tirer parti de cette chance. Ils décident tous deux, de faire du chantage à Cox afin de pouvoir payer la chirurgie esthétique de Linda.

Critique :
Les frères Coen ont réussi à faire ce qu’ils font de mieux : nous épater. Burn after reading pourrait être un super bon film d’espionnage, si les personnages de ce film n’étaient pas aussi débiles. L’intrigue de ce film est du début jusqu’à la fin hilarante ; en effet les acteurs jouent bien leur rôle, Linda qui est obstinée par sa chirurgie esthétique, Chad un homme qui prend soin de lui mais qui a une mentalité d’enfant de 5 ans, Harry, le coureur de jupons et fan de jogging, Osborne Cox, l’analyste viré, alcoolique et cocu. Cette bande de personnage dont aucun ne remonte le niveau s’entremêle tout le long du film afin de nous faire rire. Mais derrière ces acteurs, les frères Coen ont réussi à dénoncer beaucoup : la vie de l’américaine ainsi que le système du bureau d’investigation américain la CIA.