Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Burn after Reading

de Joel et Ethan Coen - Etats-Unis - 2008

Critique publiée par Sweetheart - le 15/12/2014
1ere L, Napoléon,
L'Aigle

Note de la classe (4 votes)


Nombre de visites : 51

Burn After Reading, un film parodique des frères Coen.

“Burn After Reading” est le 13ème film des talentueux frères Coen qui marque leur retour dans le cinéma. C’est une comédie d’espionnage américano-britannico-française réalisé en 2008.

Un analyste, Osbourne Cox (Jonh Malkovich), se fait virer par la direction de la C.I.A pour homme alcoolique. Il décide alors d’écrire ses mémoires et de les graver sur un CD pour en écrire un livre. Malheureusement ce CD tombe dans les mains de Linda Litzke (Frances McDormand) et de Chad Feldheimer (Brad Pitt), deux employés d’un club de fitness de Washington DC. En analysant le contenu du CD, les deux collègues pensent pouvoir faire fortune et décident de contacter d’abord Cox qui refuse d’accepter leur chantage, puis de contacter la C.I.A et les Russes. La femme d’Osbourne, Katie Cox (Tilda Swinton), tient une relation avec un ex-policier paranoïaque et séducteur habitués aux sites Internet de rencontres, Harry Pfarrer (George Clooney). Celle-ci prépare son divorce sans que son mari le sache.

Joel et Ethan Coen sont les frères les plus célèbres du cinéma. Ces réalisateurs ne se soucient pas du détail, ils caricaturent et ont recours à l’absurde dans leurs films. Dans « Burn After Reading », les frères Coen ont travaillé avec le registre parodique et pastiche qui consistent à déformer les caractéristiques, ici des films d’espionnage, en les grossissant et caricaturant pour s’en moquer et imiter un style d’un réalisateur tout en restant respectueux. Le rôle des acteurs dénoncent complètement le système hollywoodien. Ils ont accepté de jouer des rôles ridicules, par exemple Brad Pitt dans le rôle d’un employé têtu d’un club de fitness, ou alors Jonh Malkovich que nous voyons en pyjama pendant une grande partie du film avec une bouteille d’alcool entre les mains. Ce n’est pas tous les jours que nous voyons ces acteurs avec ce genre de rôle. Les frères Coen nous présentent les plus grands acteurs sous un rôle complètement différent dont nous avons l’habitude de voir. Tout au long de ce film qui dénonce le cinéma américain, les clichés de la société américaine, les bureaux d’investigation et d’espionnage américain, beaucoup de scènes parodiques sont hilarantes. Chaque scène parodiée fait référence à un film d’espionnage.

Entre humour, rebondissements, scènes grotesques et parodie de films d’espionnage, « Burn After Reading » est un film à voir et à graver dans nos mémoires après l’avoir visionné !