Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Soyez sympa, rembobinez

Michel Gondry - Etats-Unis - 2008

Critique publiée par Lollipop - le 24/12/2013
AP critique cinématographique, LPO Mézeray,
Argentan

Note de la classe (8 votes)


Nombre de visites : 15

Une comédie originale et hilarante !

M. Fletcher travaille dans un vidéoclub, il est menacé d’une expulsion causée par la vétusté des lieux. Il vit avec son fils adoptif qui est aussi son seul employé Mos Def alias Mike.
Alors que M. Fletcher doit s’absenter une journée, il décide de confier sa poussiéreuse boutique à Mike. L’ami de ce dernier, le bouillonnant et maladroit Jerry, démagnétise - par erreur - toutes les cassettes, effaçant tous les films.
Afin de les remplacer, une idée farfelue leur passe par la tête : ils se lancent dans la réalisation de films suédés ( films tournés avec les moyens du bord ). Les deux amis travaillent en collaboration avec une certaine Alma, une jeune fille « trouvée » dans une laverie, ils sont persuadés que le succès de leurs films permettra de payer la somme nécessaire à la rénovation de ce lieu qui leur est si cher.
Cette comédie est tournée autour de la musique et plus précisément autour de Fats Waller, chanteur de jazz et pianiste né à New York. Si M Fletcher s’est réapproprié son histoire, c’est pour que Mike se sente bien dans l’immeuble délabré où ils vivent. Son mensonge envers Mike reste jusqu’à son âge adulte, mais ce n’est pas le seul mensonge puisqu’ on découvre au fur et à mesure une sorte de mythomanie ambiante qui reste présente durant toute la comédie, même après que le vérité ait éclatée .

Ce film, vous garantit un pur moment de plaisir, en effet cette comédie est basée sur des émotions d’une qualité particulière, sur des évocations poétiques et la drôlerie de certaines trouvailles et en particulier des trucages artisanaux... Ces personnages appartiennent à un double registre : la comédie et le conte. Les idées farfelues et ces astuces de mise en scène vous feront passer un agréable moment !