Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Morse

Tomas Alfredson - Suède - 2009

Critique publiée par sam14 - le 15/03/2014
AP critique cinématographique, LPO Mézeray,
Argentan

Note de la classe (10 votes)


Nombre de visites : 17

Un étrange amour

Morse est une histoire d’amour entre deux très jeunes interprètes inconnus du public. L’histoire se passe dans la banlieue de Stockholm en 1982. Le jeune garçon nommé Oskar va rencontrer une de ses voisines nommée Eli qu’il va comprendre différente tout au long de cette histoire grâce à certains signes comme le froid, les chats, les bonbons. Le film va tourner autour de ces deux enfants qui vont vivre chacun une vie difficile, Oskar victime de harcèlement dans sa classe et Eli condamnée à l’isolement. Nous allons voir cette étrange relation se développer au fur et à mesure du film...

Tout d’abord ce film est à recommander car il montre que l’amour est possible malgré les obstacles. Quand on regarde ce long-métrage, on a envie de continuer de le regarder grâce à ces touches de suspense et d’humour. On peut dire que les acteurs ont bien été choisi malgré qu’ils soient inconnus du public.
Morse est aussi un film avec légèrement d’humour contrairement au Bal des Vampires qui est un film humoristique. Le film est aussi réaliste par les conditions qui nous donnent l’impression de ressentir la fraîcheur, il nous donne parfois des sortes de frissons qui nous font vivre l’action.
Mais ce film a aussi des côtés négatif comme le début, on met du temps à rentrer dans l’histoire, il est parfois difficile à suivre et à comprendre. Enfin il n’est pas fait pour les âmes sensibles ! Le film se termine mal car on pourrait s’attendre à une suite ou un saut dans le temp, c’est-à-dire une ellipse. Ce film est fait de suspense mais pas autant que dans le film Nosferatu de Murnau qui nous transmet une sorte de peur, de stress.

Pour finir, l’opinion du film peut être mitigée car il y a parfois une incompréhension et on s’attend à une fin différente mais d’un autre côté ce film montre une belle et étrange histoire d’amour.