Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Soyez sympa, rembobinez

Michel Gondry - Etats-Unis - 2008

Critique publiée par ariman - le 01/01/2014
AP critique cinématographique, LPO Mézeray,
Argentan

Note de la classe (14 votes)


Nombre de visites : 34

Soyez sympas rembobinez !

De Michel Gondry.

Une comédie de deux jeunes acteurs, amusante mais au final ennuyeuse

Mike travaille dans le vidéoclub de M .Fletcher, celui-ci lui confie le magasin. Jerry, l’ami de Mike sabote le réseau électrique et devient magnétique. En entrant dans le vidéoclip, il détruit toutes les cassettes VHS. Ils se lancent alors dans une série de tournages de films suédés. Ils gagnent vite en succès et embauchent de nouveaux acteurs, Jerry devient une star. A la fin, ils font leur propre film sur Fats Waller, un jazzman originaire de leur ville .

Jerry est amusant dans son comportement, sa vie. Il dort dans sa caravane qui est près d’une centrale électrique, il se crée des délires avec ce qu’il a. Cela leur servira pour tourner leurs films suédés. Le passage où il se fait électrocuter est très marrant, comme la réaction de Mike quand ils découvrent le phénomène insolite. C’est aussi hilarant quand on peut voir le magnétisme de Jerry sur tous les objets métalliques et quand son magnétisme s’en va par...vous verrez bien (ndlr). La façon dont joue Jerry dans les films suédé est assez délirante ; il joue avec ce qu’ils ont et c’est ce qui rend le film amusant car ils inventent le décor. La scène où ils veulent recruter une actrice est assez divertissante car Jerry ne veut pas d’Alma, il la trouve trop laide, or elle est la seule fille disponible, qui veuille tourner dans leurs films.

Ce long métrage finit aussi par être ennuyeux, car il y a des scènes très longues où le spectateur s’endort, notamment quand Mike et Jerry remettent en état le vidéoclub. Il n’y a rien qui fasse alors bouger le film. Rien n’ accroche à part l’idée de savoir comment ils vont réparer leurs erreurs. Mais cette scène ne dure que quelques minutes. La plupart du temps le spectateur se lasse car les scènes se répètent toujours, étant donné que le film n’ est composé de pratiquement que des tournages de films suédés. Même si cela est drôle, à la fin on ne rigole plus, on veut juste que le film se finisse.