Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Detonateur (Le)

court-métrage d’Andreas Samland - Allemagne - 2004

Critique publiée par métine - le 04/01/2015
AP critique cinématographique, LPO Mézeray,
Argentan

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 11

"Le Détonateur", humour sous "hautes tensions"

L’idée principale du film est de livrer un point de vue sur une communauté avec humour. Le ton est plutôt positif et ironique.

En pleines élections municipales, deux personnes que tout oppose s’associent pour un évènement hors du commun.
Une première scène divisée en deux avec, d’un côté, un retraité sans histoires ayant pour but de garder son jardin et, de l’autre, un jeune punk révolutionnaire voulant juste provoquer la police.
Lors de la démolition du jardin ouvrier "le Pré vert", une bombe est découverte dans le jardin de Kupke, le retraité, une scène avec plusieurs rebondissements commence...

Pour nous, c’est une critique positive qui se dégage de ce film, ce court-métrage évoque des thèmes difficiles mais qui sont traités avec humour. Le Détonateur fait passer beaucoup d’idées, c’est une parodie de film d’action, englobant une comédie dramatique. Avec la mort de la fille de Kupke, le rejet par son père du Chancelier, le jeune punk qui, lui-même, rejette les valeurs de son père car, procureur, il baigne dans l’argent... les questions des rapports intergénérationnels, des valeurs que chacun porte se posent. Car il faut savoir que Kupke a aussi renié sa fille car elle voulait se marier avec un noir. Il y a réflexion sur l’extrémisme.

Mais ce film laisse tout de même une part de comique avec ce duo de personnes atypiques.Un humour décalé se fait sentir, le réalisateur joue avec des représentations typiques de l’Allemagne, comme pour la bière et les moment de colère du policier qui peut renvoyer, dans ses excès, aux représentations cinématographiques de Hitler.

Donc l’opinion générale pour ce film est une opinion positive, nous recommanderions ce film pour sa qualité d’expression et de décalage par rapport aux clichés véhiculés sur les Allemands.