Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Match Point

Woody Allen - Etats-Unis - 2006

Critique publiée par Lesptitesraflitesdu61 - le 14/01/2016
BTS AEA, LP GIEL Don Bosco,
Giel-Courteilles

Note de la classe (3 votes)


Nombre de visites : 475

TRISTEMENT CHANCEUX

Match Point est un film réalisé par Woody Allen en 2005. Chris, le personnage principal de cette histoire, connaîtra dans le film une ascension sociale ainsi qu’une fin tragique. Chloé, sa fiancée et Tom, son beau-frère, permettront à Chris d’insérer une classe sociale plus haute que celle actuellement. Nola, fiancée de Tom, bouleversera le destin de Chris.
En quoi ce film montre que la chance est plus importante que le talent ?
Match Point raconte l’histoire d’un homme, Chris, en plein ascension sociale, ayant pour objectifs de devenir riche. Il rencontre, fille d’une famille bourgeoise, qu’il arrivera à insérer au cours du film. Grâce à cette famille, une nouvelle vie s’offre à lui : un poste important dans l’entreprise familiale, un appartement huppé, de nouvelles habitudes bourgeoises comme l’opéra ainsi qu’une nouvelle garde-robe qui le différencie de son ancienne classe sociale. Puis, Chris rencontre Nola, fiancée du frère de Chloé, Tom. Cette rencontre marque le début d’une histoire adultère qui le poussera à faire des choix déroutants.
Tout d’abord, le film Match Point est un film assez stupéfiant mais cependant extrêmement bien réalisé. En effet, Woody Allen arrive à nous attacher aux personnages qui s’avèreront être décevants et détestables à la fin. Déconcertante, est l’adjectif qui colle au mieux à cette histoire car les événements qui s’y déroulent sont justement ceux que l’on ne veut pas voir ni appréhender. Le réalisateur joue avec les nerfs du spectateur du début à la fin car on souhaite plusieurs fois que la vérité éclate au grand jour, comme au moment où Nola, maîtresse de Chris, apprend que ce dernier n’a pas avoué leur idylle à sa fiancée Chloé. Elle le menace alors en bas de son lieu de travail, d’aller lui dire elle-même. L’effet escompté est extrêmement bien réussi car le spectateur aura toujours une réaction face à de tels événements, qu’elle soit positive ou négative.
Ensuite, nous pouvons remarquer que la chance est omniprésente dans le film car Chris n’a eu besoin d’aucun talent pour insérer la classe sociale qu’il voulait atteindre. De plus, l’histoire de la bague à la fin du film aurait pu être l’élément qui l’aurait fait condamner mais c’est au contraire ce qui le sauve.
Enfin, Woody Allen cherche à nous faire comprendre que le talent n’a aucun impact dans nos vies, ou presque, ce qui peut déranger le spectateur car le travail n’a pas l’air d’avoir une grande place dans ce film, ni le talent. L’argent n’est donc pas suffisant pour être heureux et épanoui, c’est ce que l’histoire nous raconte avec Chris qui n’arrive pas à se contenter de ce qu’il a et malgré la famille qu’il a fondé à la fin, il ne semble pas être heureux.
Pour conclure, nous pouvons dire que ce film nous donne envie de le regarder jusqu’à la fin grâce à ces personnages attachants. Malgré beaucoup de déception, l’histoire d’amour entre Chris et Nola est suffisamment attrayante pour que nous ayons envie de connaître le destin de cette dernière. Les différentes scène remplies de métaphores montrent l’habileté subtile du réalisateur. C’est grâce à la chance que Chris est arrivé à ses fins mais est-il vraiment heureux ?

A.C.