Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Burn after Reading

de Joel et Ethan Coen - Etats-Unis - 2008

Critique publiée par GloireauxTGT - le 05/02/2015
Première professionnelle TBEE/TGT, LPO Gabriel,
Argentan

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 16

Burn After Reading

Ce film a été réalisé par les frères COEN en 2008 ; il est une parodie de film d’espionnage dans laquelle des personnages ordinaires se trouvent confrontés à une intrigue qui les dépasse complétement.
L’une des particularités de ce film est que deux "sex-symbols" jouent dans le film : George Clooney et Brad Pitt ; Ils apportent une dimension comique car leurs personnages sont en total décalage avec l’image de ces deux acteurs.
Chad interprété par Brad Pitt est un jeune homme sans aucune envergure, obsédé par le culte du corps. Il se retrouve à jouer un rôle d’espion pour lequel il n’a aucune compétence et se met seul en mauvaise posture.
George Clooney joue un véritable rôle de composition ; En effet Harry est menteur, maladroit, paranoïaque et obsédé sexuel.

Un autre aspect comique réside dans le contraste entre le peu d’importance de l’objet en question (CD sur les mémoires de Cox) et les proportions que prend cette affaire qui remonte aux plus hautes instances de la CIA. La perplexité de ses agents qui semblent ne pas comprendre cette histoire renforce l’absurdité de l’intrigue.

Le thème central du film, commun à tout les personnages a part Ted, est l’obsession : Le sexe pour Harry, La chirurgie esthétique de Linda, l’alcoolisme d’Osbourne Cox et le sport pour Chad.

Enfin, les effets de surprise participent à l’atmosphère comique. Pendant tout le film Harry pense être poursuivi par la CIA mais finit par s’apercevoir qu’il s’agit d’une banale surveillance dans le cadre d’une procédure de divorce.

De même, la confrontation dans la penderie entre un espion gaffeur (Chad) et un policier paniqué (Harry) est l’une des scènes majeures du film.

Pour conclure, "Burn After Reading" est un film divertissant, rempli de rebondissements. C’est sans doute le meilleur dans sa catégorie que nous ayons visionné en trois ans de participation à "Lycéens au cinéma"