Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Sentiers de la gloire

Stanley Kubrick - Etats-Unis - 1957

Critique publiée par ClémH - le 21/01/2018
Seconde 510, Lycée Le Verrier,
Saint-Lô

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 5

Les Sentiers de la Gloire, une réalisation de...

Les Sentiers de la Gloire, une réalisation de Stanley Kubrick, sortie en 1957 aux Etats-Unis et en Europe, hormis en France, en Suisse et en Belgique. L’oeuvre de Kubrick dénonce le comportement des généraux envers leurs soldats, ils n’ont aucune pitié pour eux. Elle dénonce aussi la lâcheté des soldats de l’armée française lors du conflit de, lorsqu’ils fuient le champ de bataille. Cela est très dévalorisant pour le pays. L’oeuvre de Kubrick est tout de même un chef d’oeuvre, un modèle du cinéma. Il connaît encore un énorme succès, et est le meilleur long-métrage de Guerre des années cinquante . Malgré les ressemblances des films de Guerre, Stanley Kubrick arrive tout de même à se démarquer et fait exception grâce à son style.
Kubrick utilise de nombreuses techniques de tournage, vraiment modernes pour l’époque. Il utilise le traveling, un procédé permettant de filmer en mouvement, sur une sorte de rail, afin de donner certains effets pour différents plans. Dans l’une des scènes des plus représentatives de l’armée française, on aperçoit le général Miraud rendre visite à ses troupes dans les tranchées , celui-ci est effectivement filmer avec ce procédé. Cela permet de le mettre en valeur par rapport aux soldats. Les plans nous montrent l’opposition entre le général et les soldats, qui eux sont déshumanisés, on ne reconnaît pas leur visage, leur nom. On ne connaît qu’un seul soldat, qui est le personnage principal, contrairement aux autres soldats de l’armée il est valorisé, beaucoup montré avec les généraux. Cette technique de tournage est également utilisée dans d’autres oeuvres cinématographique, comme « Full Métal Jacket », une autre oeuvre montrant un général faisant un rappel à l’ordre à ses soldats, avec des manière plutôt sévères...
Kubrick utilise d’autres techniques, comme les différents types de musiques et de sons, lors de sa visite on entend des explosions, des bombes, des armes… Ces sons nous montrent les très mauvaises conditions de vie que vivent les soldats sur le champs de bataille. En revanche les arrières plan des généraux, qui eux ont des musiques de bals, des sons beaucoup plus agréable, comme s’ils ne faisaient pas partis du conflit, faisaient partis d’un autre monde. Ils ne sont pas concernés. Kubrick utilise bien d’autres procédés lors de son tournage, comme par exemple l’usage de la lumière. Celle-ci permet de mettre en valeur un ou plusieurs personnages en les éclairant plus par rapport un autre personnage, souvent les soldats de l’armée française.Cela montre une seconde fois l’opposition entre les généraux et les soldats.
Les Sentiers de la Gloire est pour moi une réalisation de Kubrick vraiment magnifique, chaque détails compte et est parfaitement réalisé, chaque scène est réfléchie, complète. Quelques unes d’entre elles sont tout de même humoristiques , malgré le thème de la Guerre, cela rend cette réalisation plus agréable à regarder.