Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Soyez sympa, rembobinez

Michel Gondry - Etats-Unis - 2008

Critique publiée par parker50 - le 16/12/2013
Seconde 505 , Lycée Le Verrier,
Saint-Lô

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 24

Soyez Sympas Rembobinez

Critique Soyez Sympas Rembobinez

Soyez Sympas Rembobinez, du grand réalisateur et scénariste Michel Gondry, est un film qui réussit à combiner gaieté et humour, notamment par le biais d’un duo irremplaçable du cinéma, Mike ( Mos Def ) et Jerry (Jack Black) . Soyez Sympa Rembobinez nous fait partager la joie de vivre et l’immense générosité de tout un quartier, interprété par un casting choisi au préalable. En effet, nous pouvons citer Danny glover qui joue Monsieur Fletcher et Mia Farrow qui incarne Mrs Falewicz. Ces deux acteurs sont tout particulièrement engagés dans des actions sociales, des associations humanitaires, ce qui créé un contact particulier avec la situation de ce quartier, où on menace de démolition l’immeuble dans lequel loge le vidéo club. Michel Gondry insiste sur l’aspect concret de son film, en faisant tourner de nombreux amateurs, tous habitants de Passaic, une petite ville dans la banlieue de New York. Une idée astucieuse qui permet de renforcer le scénario.
Alors que Monsieur Fletcher, gérant du vidéo club de cette petite ville, doit s’absenter quelques jours pour des raisons professionnelles, il laisse la responsabilité de la boutique à son employé Mike. Durant ses mésavantures, Mike est accompagné de Jerry un jeune homme complétement déjanté qui ne nous laisse pas insensible. Mike et Jerry donnent un sens évident à cette comédie, ils forment à eux deux l’atout principal de ce long métrage. Ainsi à travers ce duo mythique, qui nous rappelle de nombreux duo du cinéma, comme Bourvil et De Funès ou encore Tom et Jerry, se résume la folie et l’envie de ce film. Il nous font partager leurs aventures et leurs bêtises, tout en essayant de sauver le vidéo-club du quartier tant bien que mal. En effet après la démagnétisation de toutes les dassettes du vidéo club, Mike et Jerry se sentent obligés de trouver une solution pour remédier à cette situation. C’est à ce moment que le duo décident de « suéder » quelques films de la boutique. Il s’agit en fait de les réinterpréter avec leurs moyens, à leur façon. Une technique qui enrichit une fois de plus l’aspect comique . Ainsi nous ne pouvons qu’admirer ces extravagantes manières de tournage, comme lors de la version suédée de « SOS fantômes ». Mais d’une manière plutôt inattendue, les films bricolés de toute pièce obtiennent un succès assez mémorable. Ce qui va alors contribuer à voir plus grand dans la réalisation d’autres films, plus d’acteurs, plus de scènes, pour au final plus de bénéfices pour le vidéo club.
Michel Gondry a également décidé d’apporter un contraste entre le moderne et l’ancien, avec l’utilisation de la cassette par exemple, et à seulement quelques pas du vidéo club de monsieur fletcher, une boutique de DVD.
Dans ce film c’est la solidarité de tout ce quartier qui est mise en avant, une solidarité qui se construit autour d’un seul et unique homme, Fats Waller, le célèbre Jazz Man, qui est considéré comme l’un des plus grands dans ce quartier. En effet Monsieur Fletcher, a laissé entendre à Mike, que c’était ici même, que ce grand musicien était né. Cet homme redonne espoir à toute une population qui voit la démolition de l’immeuble d’un très mauvais œil. Il amène à de nombreuses inspirations, notamment à un moment précis où il faut réagir, et où beaucoup de personnes sont prêtes à répondre .
Toutes ces péripéties nous conduisent finalement à la délivrance d’un message, peut être un peu trop banal et réaliste, mais tout de même en accord avec le reste de ce long métrage. Soyez Sympa Rembobinez est une comédie joyeuse, fantaisiste, mais aussi une comédie émouvante, qui nous transporte pour plus d’une heure dans un monde où la solidarité, la générosité et le « suédé » fait force.