Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Soyez sympa, rembobinez

Michel Gondry - Etats-Unis - 2008

Critique publiée par BBaggins - le 12/12/2013
Seconde 505 , Lycée Le Verrier,
Saint-Lô

Note de la classe (2 votes)


Nombre de visites : 121

Soyez Sympas Rembobinez

Soyez Sympas Rembobinez

Soyez sympas rembobinez (Be kind rewind) est l’histoire d’un vidéo-club dans une banlieue de New-York. A Passaic, Mike (Mos Def) est un employé sérieux et responsable dans le vidéo-club de Mr Fletcher (Danny Glover), ’’Be Kind Rewind’’. Mike a pour idole le jazzman Fats Waller apparemment né dans l’immeuble où se trouve le vidéo-club ; à l’époque où le jazz était une religion et que la capital du jazz était Passaic (et non Harlem comme on aurait pu vous le raconter). Mike se voit confronté à un problème lorsque son ami un peu cinglé Jerry (Jack Black), magnétisé accidentellement, efface toutes les cassettes du vidéo-club. Mr Fletcher était parti lors de cet incident. Le duo quelque peu burlesque doit trouver une solution ; ’’suéder’’ les bobines effacées, c’est-à-dire en faire un remake à leur sauce... .Les deux compères feront un remake de productions plus cultissimes les unes que les autres comme Ghost Busters, Rush Hour ou encore Robocop, ainsi que des films plus sentimentaux comme Miss Daisy et son chauffeur ou Le Roi Lion.

Michel Gondry est également le réalisateur de Eternal Sunshine of the Spotless Mind ou les adaptations de L’Écume des jours de Boris Vian ou du comics The Green Hornet de William Dozier, ainsi que de nombreux clips de stars internationales comme les Rolling Stones, Bjork ou encore Daft Punk.
Soyez Sympa Rembobinez regroupe une sympathique bande d’acteurs confirmés, comme Danny Glover (L’Arme Fatale) ou Mia Farrow (La Rose pourpre du Caire).
On y retrouve un Jack Black fidèle à lui même, drôle et ridicule.

Pour Soyez Sympa Rembobinez, Michel Gondry a voulu rendre une sorte d’hommage au cinéma indépendant et amateur, recouverts par le cinéma hollywoodien. Pour s’éloigner du cinéma hollywoodien, il a décidé de quitter New-York, la grande et fameuse, pour une des banlieues de cette dernière, Passaic.
Passaic est une banlieue de classe plutôt modeste, qui ne répond pas au stéréotype de la banlieue américaine que l’on peut trouver dans de nombreux métrages ou séries comme Desperate Housewives. Cette différence aura un rôle clé dans l’originalité et le message du film. Gondry a d’ailleurs engagé bon nombre d’habitants de Passaic comme figurants, et les meilleurs d’entre eux ont eut un rôle plus important.

Ce long-métrage est d’une originalité débordante, elle repose principalement sur le scénario et les techniques utilisées. Be Kind Rewind est une satire du cinéma hollywoodien qui écrase les petites productions tel un rouleau compresseur et nos deux énergumènes essayent de rétablir une égalité très difficile d’accès.
Toute cette comédie repose sur le ’’suéding’’. Gondry a eut l’envie de ne pas cacher, masquer les effets spéciaux. Certains de ces effets ne sont pas sans rappeler ceux de Ghost Buster (lumières, …).

Soyez Sympas Rembobinez
est un long-métrage attachant et drôle qu’il serait dommage de zapper.