Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Soyez sympa, rembobinez

Michel Gondry - Etats-Unis - 2008

Critique publiée par Agatog - le 16/12/2013
Seconde 501 , Lycée Le Verrier,
Saint-Lô

Note de la classe (1 vote)


Nombre de visites : 186

Critique Soyez Sympas Rembobinez

Soyez sympas rembobinez réalisé par Michel Gondry est un long métrage qui mêle comédie et émotion.
L’histoire se déroule à Passaic, une petite ville située dans la banlieue de New York, dans le New Jersay au milieu des années 2000. Un petit magasin de location de VHS tenu par monsieur Fletcher est menacé de destruction car l’immeuble dans lequel il se trouve n’est plus aux normes. Deux amis, Mike, employé et fils adoptif de monsieur Fletcher et Jerry, un homme quelque peu déjanté vivant dans une décharge, vont tenter de saboter la centrale électrique. Jerry, après s’être fait électrocuté, va démagnétiser les bandes de toutes les cassettes du magasin. Mike et Jerry vont alors refaire tous les grands blockbusters avec les moyens du bord.
L’effet comique est créé par le duo improbable entre Mike et Jerry dont les rôles sont joués par Jack Black et Mos Def L’aspect non-réaliste et le duo comique de Mike et Jerry renvoit au monde du dessin-animé. On peut penser à Tom et Jerry par exemple. On retrouve également de grands acteurs tels que Danny Glover ou bien Mia Farrow. Une relation amoureuse va naître entre ces deux personnes mais ne se concrétisera jamais. En effet monsieur Fletcher et madame Falewicz ne sont liés que par des images. Mos Def et Danny Glover jouent ici pour lutter contre le racisme. En effet, pendant les années jazz, aucun acteur noir n’apparaîssait à l’écran, les acteurs blancs se maquillaient pour les remplacer. Soyez sympas rembobinez fait donc référence à la période de la ségrégation. Les acteurs défendent donc une cause universelle : l’anti-racisme. Sigourney Weaver fait également une légère apparition ce qui nous montre que les grands acteurs ne sont pas mis en avant. Les petits acteurs comme Melonie Diaz jouent les rôles les plus importants.
Cette réalisation est fortement marquée parle jazz car on retrouve l’ambiance des Rent parties des années 30. On retrouve également le jazzman Fats Waller qui représente le mensonge dans ce long métrage. ’’Why Fats Waller ? Because he was a happy man.’’
Soyez sympas rembobinez est en quelque sorte une grande production suédé car il a été réalisé avec peu de moyens, certains dialogues sont improvisés et les acteurs amateurs prennent le dessus sur les acteurs confirmés. La bande-annonce est également suédée.
Tout au long du film, les acteurs font parfois semblant de faire quelque chose ce qui parfois peut renvoyer à des situations ridicules. C’est justement cette part de ridicule qui va créer l’effet comique.
Michel Gondry veut défendre les oeuvres indépendantes qui se font écrasées par le rouleau-compresseur des grosses productions Holywoodiennes. Il donne également un aspect ancien en combattant le neuf (le D.V.D) et en gardant comme support la V.H.S. La manière dont Soyez Sympas Rembobinez est tourné et les effets spéciaux utilisés le vieillissent.
On constate que la totalité de la population américaine est représentée (les latinos, les afro-américains puis les les américains). C’est donc un long-métrage populaire.
Le ’’suedage’’ est inspiré de différentes super-productions comme Ghost busters ou bien Rush Hour.-
Pour résumer,cet esprit comique et émouvant qui se dégage nous laisse plutôt une bonne image et un aspect positif. On nous fait passer différents messages. Un premier disant que l’on peut vivre dans le mensonge en étant heureux et un deuxième disant qu’avec la volonté,rien n’est impossible.