Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Psychose

Alfred Hitchcock - 1960 - Etats-Unis

Critique publiée par Hugo50 - le 18/01/2019
Classe 506 , Lycée Le Verrier,
Saint-Lô

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 15

Psycho le film qui a marqué le cinéma.

Psycho à était réalisé avec un petit budget, il a eu un énorme succès. Psycho est un long métrage sortie en 1960, le réalisateur est Alfred Hitchcock, il a été produit aux États-Unis.
Marion veut se marier avec son amant Sam mais elle n’a pas assez d’argent. Un jour son patron lui demande d’aller déposer 40 000 dollars à la banque mais la tentation est trop grande, et Marion s’enfuit avec l’argent.
Elle roule vers un motel tenu par Norman Bates.
Alfred Hitchcock a réalisé plusieurs productions comme : Les Oiseaux, La Mort aux trousses, Fenêtre sur Cour. Hitchcock a inventé un style, le style Hitchcockien, ce style s’appelle le MacGuffin, Hitchcock l’utilise pour manipuler le spectateur, il utilise ce procédé pour la première fois dans Psycho. Hitchcock cherche à accuser des innocents à tort.
Les personnages sont très bien jouers comme Norman Bates qui est joué à la perfection par Anthony Perkins.
Psycho est tourné en studio, il privilégie les scènes d’intérieur et de nuit.
L’image de Psycho est superbe pour l’époque, L’intérêt du noir et blanc et de rajouter une ambiance plus froide.
Son décor est aussi important que les personnages car il aide aussi à rajouter une ambiance aux scènes.
La musique vient renforcer le propos de Psycho en accentuant l’angoisse et la peur.
Le scénario est plutôt original pour l’époque, car le déroulement de l’histoire est bouleversé en plein milieu.
Les dialogues sont vraiment utiles car ils nous aident à comprendre l’histoire.
Les effets spéciaux sont réussi pour l’époque, il y a des effets de montage comme dans la scène où Arbogast monte l’escalier, la caméra zoome sur Arbogast alors qu’il monte l’escalier ce qui crée un effet de vertige. Dans l’ensemble le montage est bien réalisé.
Psycho est réussi il y a toujours des scènes d’action, de suspense et d’angoisse.