Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Critique publiée par cldms - le 18/01/2019
Classe 506 , Lycée Le Verrier,
Saint-Lô

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 5

Le plus grand succès d’Alfred Hitchcock

Psychose réalisé par Alfred Hitchcock est sorti en 1960. Ce long métrage est une œuvre dans laquelle le suspense est omniprésent. Il a été tourné en un mois. Durant ce mois, il faut compter une semaine pour produire la célèbre et terrifiante scène de la douche. Hitchcock a décidé de tourner Psychose en noir et blanc, pour l’une des raisons que le budget n’était pas assez élevé. Grâce à son succès, Hitchcock a pu gagner des millions de dollars. Encore aujourd’hui, Psychose est le film le plus commenté.
Le scénario est extrêmement simple, voire très banal. C’est l’histoire de deux amants : Marion et Sam. Celui-ci doit payer une pension alimentaire à son ex-femme pour rembourser des dettes, tant qu’elles ne sont pas payées les deux amants ne pourront pas se marier. De retour au bureau, elle assiste à une transaction immobilière entre un riche client et son patron, qui la charge de déposer à la banque 40.000 dollars. Marion décide, sur un coup de tête, de les dérober et de rejoindre Sam. A la tombée de la nuit, elle s’arrête à un motel. Ce scénario est très prévisible au début du film, grâce aux paroles des personnages ou encore au décor à l’arrière plan.
Le décor est important pour la compréhension, il y a beaucoup de métaphores : les oiseaux sont des prédateurs, les filles sur les tableaux sont des proies, les ombres sont métaphoriques, les miroirs montre les doubles facettes des personnages.
L’image de Psychose est vraiment bien fait. Hitchcock, dans certaines scènes, a fait des gros plans sur la tête de Marion dans le but de marquer ses sentiments comme l’inquiétude, la joie de sa vengeance, ou encore le sentiment de la peur. Hitchcock a aussi joué avec le noir et le blanc. Au début, quand le délit n’a pas encore été commis, Marion est habillée en blanc, dans le but de montrer sa gentillesse et qu’elle est digne de confiance. Mais à partir du moment où elle a volé les 40 000 dollars, elle est habillée d’une robe noire, on voit qu’elle a commis une erreur.
La musique utilisée,composée par Bernard Herrmann, est très désagréable à écouter, ses cris stridents, aiguës sont horribles. C’est une très mauvaise musique,mais sans cette musique, Psychose ne serait pas Psychose ! Elle nous fait éprouver les sentiments que les personnages éprouve pendant ces moments là, où elle intensifie le suspense .
Hitchcock utilise comme effets spéciaux : ceux des gros plans, ou il joue avec la profondeur, très compliqués à réaliser. Cet effet de profondeur est un contraste ente un zoom sur le visage du personnage et l’arrière qui parait loin.
Psychose, grâce à tous ses sous-entendus osés pour l’époque à cause de la censure.