Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Psychose

Alfred Hitchcock - 1960 - Etats-Unis

Critique publiée par dicecan - le 18/01/2019
Classe 506 , Lycée Le Verrier,
Saint-Lô

Note de la classe (1 vote)


Nombre de visites : 3

L’un des meilleurs films à suspense

Marion a un amant prénommé Sam. Celui-ci est très endetté. A son travail, un client donne une certaine somme d’argent à Marion. La jeune femme doit alors déposer cet argent à la banque mais elle préfère retrouver Sam en l’ayant volé. En chemin, elle fait face à plusieurs problèmes et décide alors de s’arrêter dans un motel pour y passer la nuit…
Avant ce film, Alfred Hitchcock en a réalisé une vingtaine dont « Les 39 marches » en 1935, « Soupçons » en 1941 et « Le crime était presque parfait » en 1954.
Hitchcock cache derrière ses scènes une autre interprétation de l’histoire qu’il a dû mettre en scène sous une autre forme afin d’éviter la censure. Cependant, il est facile de retrouver le vrai message que le réalisateur a voulu nous transmettre grâce à des indices judicieusement placés dans les différentes scènes. Il faut par exemple faire attention aux différents tableaux placés dans certaines chambres et à la présence de miroirs.
Anthony Perkins a un rôle très compliqué mais il est très bon acteur. Il joue le rôle d’un homme un peu perturbé car il a eu une enfance très difficile. Lorsque Norman est séduit par une femme, sa mère est jalouse et serait prête à faire n’importe quoi pour que son fils reste auprès d’elle.
Quant à Janet Leigh, elle joue aussi très bien son rôle. Celle-ci est très amoureuse de Sam et elle est prête à tout pour lui et notamment voler de l’argent. Elle est toutefois paranoïaque et stressée vis-à-vis de l’argent qu’elle a volé. Cela ne lui ressemble pas, elle croit donc que tout le monde lui veut du mal pour cela. Cependant c’est une femme belle, gracieuse, attirante et de confiance a première vue. C’est une femme intéressée et elle sait écouter les autres, comme par exemple lors de sa conversation avec Norman Bates.
En ce qui concerne la qualité du film, les images sont nettes car le film a été restauré.
Les couleurs varient selon les changements d’états des personnages. Par exemple avant de voler l’argent, Marion était une femme à qui on pouvait faire confiance. A ce moment là, elle est habillée en blanc ce qui signifie qu’elle est « propre » et n’a rien à se reprocher. Mais lorsqu’elle a volé l’argent, elle rentre chez elle et se change. Elle s’habille en noir car elle se sent coupable de ce qu’elle a fait .
Les différents cadrages dans les scènes jouent un rôle très important car ils dévoilent des détails qu’il ne faut pas rater dans l’histoire. Le film est tourné dans un studio. Les scènes à l’intérieur sont privilégiées pour les meurtres et les scènes dehors la nuit sont plus privilégiées pour le suspens et la peur. Le décor est aussi important car il apporte beaucoup de sens au film. Par exemple les tableaux dans les chambres et dans la pièce de Norman et les miroirs.
La musique est là pour renforcer le propos du film car elle est rythmée et elle apporte du suspense, de l’angoisse et du stress au film. Elle est présente par exemple lorsque Marion se sent poursuivie par le policier, à ce moment elle crée un stress.
L’histoire est originale car on ne sait pas à quoi s’attendre, l’argent a été mis en avant afin de distraire le téléspectateur c’est ce qu’on appelle le macguffin. Mais elle est à la fois prévisible car Norman a un comportement très bizarre envers Marion.
Pour ce qui est du dialogue, il est très important car il nous permet de connaitre le caractère des personnages, il apporte de l’importance aux scènes et il permet une meilleure compréhension du film.
Les effets spéciaux sont tout aussi importants que le dialogue. Chaque détail peut donner une autre tournure à l’histoire. Pour un premier visionnage, le décor parait tout à fait normal mais lorsque l’on y porte de l’attention, on se rend compte que le réalisateur a volontairement réalisé un décor un peu raté pour que le spectateur soit perdu.
Le réalisateur a fait un excellent montage. Il est bien réfléchi et il y a quelque fois des transitions comme dans la scène de la douche où la caméra s’approche de l’œil de Marion pour ensuite se placer dans le siphon de la douche.
Psychose est excellent car on ne sait pas à quoi s’attendre, il y a énormément de suspense et c’est ce que recherche le spectateur. Le réalisateur a absolument tout organisé pour satisfaire le public et Psychose est à ce jour l’un des meilleurs film du cinéma.
Pour finir, Psychose a été tourné en seulement 4 semaines dont une consacrée à la fameuse scène de la douche. Il a été réalisé en parti grâce aux moyens du bord mais Hitchcock a investi énormément d’argent dans ce projet.
Lors de sa sortie, certains journalistes n’ont pas accepté qu’Hitchcock ne leur fasse pas accéder à l’avant première. Cependant, le public a été ravi et c’est seulement ce qui comptait pour la star du cinéma. Psychose a marqué l’histoire du cinéma à tel point qu’il a reçu le Golden Globes en 1961 et a notamment été nommé aux Oscars cette même année.
Ce film a une place très importante dans l’histoire du cinéma et il y a aujourd’hui énormément de films sortis en hommage à Psychose et son réalisateur Alfred Hitchcock qui marquera à tout jamais les mémoires des cinéastes.