Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Burn after Reading

de Joel et Ethan Coen - Etats-Unis - 2008

Critique publiée par Solenn_vnt - le 14/01/2015
Classe 505 , Lycée Le Verrier,
Saint-Lô

Note de la classe (3 votes)


Nombre de visites : 320

Critique Burn After Reading

Après la consécration de No Country for Old Men, les frères Coen reviennent avec Burn after reading, un film d’espionnage mêlé au comique et au sens de l’absurde. Un scénario excellent et hilarant, un casting d’exception tels que John Malkovich , Brad Pitt, George Clooney, Tilda Swinton et Frances McDormand. On découvre les acteurs dans des rôles totalement opposés à la normale : Brad Pitt joue par exemple un crétin .Ce film est fait de dérision et de situations totalement loufoques et qui représente la réalité du monde contemporain.

Osborne Cox (J.Malkovich) vient d’être mis à la porte de la CIA, il décide de raconté ses mémoires. Sa femme, Katie (T. Swinton) oublie les CD des mémoires à la salle de sport, celui-ci tombe dans les mains de Chad (B.Pitt) et Linda (F. McDormand) ils décident de contacter Osborne et en échange de demander une rançon mais il refuse d’y céder. En parallèle, Harry Pfarrer(G. Clooney) à une liaison avec Katie. C’est alors que s’enchaînent des situations imprévisibles et complètement folles.

Burn after reading est un film surprenant, déjanté et fou. Les personnages ne sont pas montrés forcément à leurs avantages comme les traits physiques de Linda ou la stupidité de Chad. Les personnages en rajoutent des caisses ce qui crée le comique de Burn after reading surtout Brad Pitt qui tourne dans des films sérieux , on découvre un tout autre caractère qui est complètement barjot donc très drôle. Par moment on à l’impression qu’il n’y a aucun ordre dans le film alors que tous est pensés d’où la réplique qui revient tous le temps : What’s the fuck ?!. On retrouve les « clichés » du monde actuel tel que la chirurgie esthétique ou bien la tromperies dans les couples. La fin est juste un peu brutale, on ne s’y attend pas, on la comprend avec la phrase de l’officier de la CIA qui conclu.

Ce film est génial, on ne s’attend pas à toutes ces histoires. Il se différencie des films d’espionnage puisque en réalité on à l’impression que c’est plus un film comique. Il vaut le coup d’œil.