Lycéens et apprentis au cinéma en Basse-Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Basse-Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Burn after Reading

de Joel et Ethan Coen - Etats-Unis - 2008

Critique publiée par Woop - le 14/01/2015
Classe 505 , Lycée Le Verrier,
Saint-Lô

Note de la classe (2 votes)


Nombre de visites : 257

Burn After Reading

Introduction :

Burn After Reading est une œuvre cinématographique écrit et réalisé par les frères Coen. Le film est sorti dans les salles en 2008. Ce film est une comédie dans une enquête d’espionnage.
L’analyste et espion de la C.I.A Osbourne Cox se fait espionner par deux personnages Linda Litzke et Chad Feldheimer qui travaillent dans une salle de sport. Linda et Chad trouvent un CD qui comporte des dossiers secrets sur l’analyste Cox. La femme de Cox entretient une relation avec Harry Pfarrer ex-enquêteur de la C.I.A qui travaille maintenant à l’administration de la C.I.A. Cet homme est un séducteur, car il trompe sa femme avec la femme de Cox, mais aussi avec Linda Litzke.

Critique :

Le film est comique par le personnage de Chad feldheimer car il est naïf et fin d’esprit grâce à lui des scénarios inattendu lui arrive. Chad pense devenir un espion-là est la chose comique dans cette œuvre car il utilise tous les préjugés sur l’enquêteur ( façon de regarder durant le rendez-vous avec l’analyste Cox) mais là n’est pas le message les frères Coen veulent faire passer durant cette œuvre. Ce film pose une question existentielle sur la société américaine, c’est quoi le sexe aux Etats-Unis ?
Car des le début du film dans le premier dialogue la phrase la plus utilisée est « What’s The fuck ?! »
Traduit en français « c’est quoi la baise ? »
Le personnage d’Harry nous le fais bien comprendre car ce personnage montre la société. Il fait des quiproquos a consonance sexuelle tout au long du film ce qui est plutôt amusant. Il couche avec des femmes sans avoir aucun sentiment voilà ce que c’est que le sexe au USA, il est montré machinal avec la dildo machine et le coussin qu’il emmène partout avec lui. Le film n’en demeure pas moins grossier car le dialogue et le texte est très fin. La fin du film m’a déçu, car est brutale, on comprend la fin sans vraiment tout savoir par exemple la mort de Cox tout cela, on ne le voit pas .
Le film greffe aussi pleins d’éléments contre le gouvernement américain (poster dans le bureau du supérieure de Cox ). Les frères Coen montre les arrangements frauduleux des USA dans différentes affaires la plupart du temps politique.