Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Sentiers de la gloire

Stanley Kubrick - Etats-Unis - 1957

Critique publiée par manonpaul16 - le 01/01/2018
seconde 9, La Morandière ,
Granville

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 10

Un film poignant retraçant l’injustice de la guerre

- Le film se nomme « les sentiers de la Gloire » c’est une œuvre réalisée par Kubrick. C’est une représentation réaliste de la 1ère guerre mondiale. Ce film illustre les tranchées ; la vie abominable des soldats et les injustices éprouvées par eux. C’est un film Américain , Kirk Douglas fait partie du film en tant que colonel Dax, c’est le personnage principal.

- De mon point de vue le film est plutôt réussi et à des avantages, par exemple pour des élèves étudiant la première guerre mondiale ce film est très représentatif et pour certains d’entre eux les images visuelles des tranchées peuvent leur permettre une meilleure compréhension contextuelle de cet époque.Le film met en scène certains passages violents qui sont mis en évidence grâce à beaucoup de détails (comme l’exécution des 3 soldats innocents, le général qui frappe son soldat alors qu’il est en état de choc et le général qui ordonne de tuer ses propres soldats).
Nous pouvons voir certains détails que le réalisateur a décidé de mettre en avant comme la position de la caméra qui joue un rôle important ( le général filmé en entier et les soldats filmés en plan rapprochés signe de sa supériorité et de leur infériorité) ;
Mais aussi on constate le son des bombes qui nous permet de nous plonger dans la vie quotidienne des soldats entre peur et atrocité.

- De plus, le point de vue anti-militariste adopté est très profond avec des exemples d’injustices que l’on pouvait sûrement retrouver dans les tranchées ; trois hommes tirés au hasard pour servir « d’exemple » afin d’être fusillés pour « lâcheté », le procès pour l’exécution qui ne respecte pas les règles officielles, les coupables n’ont aucune possibilité de se défendre.

- Néanmoins, quelques détails négatifs persistent. J’ai trouvé la fin décevante et je ne l’ai pas très bien comprise. J ai eu l’impression que les exécutions n’avaient rien changé et que tout était un éternel recommencement ; les soldats s’amusent quelques instants avant de retourner dans les tranchées comme le précise le colonel Dax.
Je m’attendais à une fin avec un renouveau dans les pensées ( un changement dans le comportement des généraux) et une fin pas aussi tragique ( la guerre qui recommence, un cercle vicieux).

De mon point de vue je conseille ce film même s’ il a quelques minimes désavantages.
J’ai ressenti différents sentiments, un film idéal pour passer de la tristesse à la joie ( les 3 soldats se font tuer et cela est suivi des festivités dans le bar).