Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Sentiers de la gloire

Stanley Kubrick - Etats-Unis - 1957

Critique publiée par Romzer25 - le 01/01/2018
seconde 9, La Morandière ,
Granville

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 11

les Sentiers De La Gloire

Critique sur le film « Les sentiers de la gloire »

Ce film réalisé par Stanley Kubrik se passe pendant la première guerre mondiale , c’est un film américain, sorti en 1957 en noir et blanc . Ce film nous montre la vie monstrueuse et abominable des soldats et l’injustice faite à ceux ci.

Tout d’abord nous avons relevé des points négatifs. Nous avons remarqué un peu trop de travelling car dans le film le cadrage du réalisateur est très souvent en travelling ce qui nous permet pas trop de voir les détails dans les tranchées . On voit juste devant nous comme dans la vision du colonel Dax ce qui nous empêche de voir autour
Puis quand les trois hommes sont tués vers la fin ,cela est vraiment négatif car cela reflète la très mauvaise mentalité des chefs haut gradés.Parce que les hommes ont refusé de sortir de leurs tranchées, ils sont tirés au sort et condamnés à mort donc fusillés

Mais d’un autre côté, on a trouvé que dans les tranchées le film était très bien réalisé et structuré car on voyait bien les soldats qui étaient stressés au moment l’attaque car ils savaient qu’ ils approchaient pas à pas de la mort.
Et puis quand le général passait dans les tranchées on voyait bien le travail des soldats : soit ils regardaient la fourmilière de loin soit ils soignaient les blessées et cela nous a paru aussi très réaliste.Le deuxième point positif, c’ est que ce film montre très bien la réalité historique car celui ci est tiré d’une histoire vraie .On peut voir un monument à Sartilly qui montre 4 caporaux morts fusillés le 17 mars 1915. Dans le film on voit bien des soldats dans les tranchées, la dureté de la guerre,les généraux qui ne prennent aucun soin de leurs soldats et ils les prennent pour des chiens.