Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Soyez sympa, rembobinez

Michel Gondry - Etats-Unis - 2008

Critique publiée par Marine. - le 15/12/2013
Seconde 8, La Morandière ,
Granville

Note de la classe (2 votes)


Nombre de visites : 23

Soyez sympas, rembobinez

Soyez sympas, rembobinez

Cette comédie totalement déjantée rend hommage au jazz par le mensonge de M. Fletcher (Danny Glover), le propriétaire du videoclub, faisant croire à son employé, Mike(Mos Def) que Fats Waller, un très grand jazzman très connu, est né dans son magasin à Passaïc, au Nord- Est des États-Unis.

Ce film se passe dans les années 1990, à Passaïc, ville moyenne du New Jersey. A l’époque où est tourné le film, cet état souffre de désindustrialisation. On le voit avec les friches industrielles et au fait que Jerry(Jack Black) vit dans un camping-car.

M Fletcher, le propriétaire du videoclub, a un employé, Mike et il lui confie la boutique quelques jours afin d’étudier les méthodes de la concurrence par rapport aux DVD puisque le film se passant pendant les années 1990, il évoque la passage de la cassette vidéo aux DVD.

Pendant son absence, il y a un incident produit par Jerry, il devient magnétique et efface toutes les VHS du magasin. Mike et Jerry ont du refaire tous les films avec leurs propres moyens, aidés d’Alma (Mélonie Diaz) . Leurs films sont donc "suédés" comme par exemple « Ghost Buster », « Le roi lion », « Le seigneur des anneaux ».
Leurs films ont tellement bien marché que les gens faisaient la queue dehors pour entrer dans le magasin. Suite à ça, ils ont décidé de faire un faux documentaire pour rendre hommage à Fats Waller qui est décédé dans un train,, il y a 60 ans. Fats Waller était un jazzman très connu.
Le film est fait avec les habitants de Passaïc, qui s’investissent beaucoup dans ce film car ils l’aimaient bien.

Michel Gondry a fait ce film avec des acteurs connus comme Mos Def (Mike) qui est un chanteur , Jack Black qui est un comédien humoriste (Jerry), Danny Glover qui est un acteur qui a fait « L’arme Fatale » (M Fletcher) et Mia Farrow qui est une grande actrice (Mlle Falewicz). Toutes ces interprétations sont bien choisies puisqu’ elles sont le fait d’acteurs confirmés comme Mia Farrow et Danny Glover qui sont également connus pour leurs engagements humanistes.
En employant des « acteurs » amateurs habitant Passaïc pour tourner le faux documentaire, Gondry a su créer une synergie entre acteurs professionnels et amateurs qui ont pris conscience de leur créativité et de leur solidarité.

En conclusion, je dirais que j’ai bien aimé ce film, parce que je l’ai trouvé assez drôle notamment quand Mike et Jerry font leurs remakes, il y a des scènes comiques. Et le fait qu’ils font leurs propres films avec leurs pauvres moyens ça montre qu’ avec peu de choses, les gens peuvent être heureux.
C’est le message que Michel Gondry veut faire passer puisque New-Jersey souffre d’un certain abandon.