Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Soyez sympa, rembobinez

Michel Gondry - Etats-Unis - 2008

Critique publiée par momo 50300 - le 15/12/2013
Seconde 8, La Morandière ,
Granville

Note de la classe (2 votes)


Nombre de visites : 31

Soyez sympa, rembobinez

Soyez sympa, rembobinez

Soyer sympa rembobinez (titre original) « Be Kind, rewind »est un film de comédie de Michel Gondry qui est réalisateur à Hollywood français. Il est aussi le réalisateur du célèbre film « The green Hornet » .
Ce film est totalement délirant avec l’acteur Jack Black (Jerry) qui a souvent des rôles un peu « fous ».

Tout commence dans la ville de Passaic dans un vidéostore de cassettes VHS qui au bord de la faillite tombe en ruines car il manque d’entretien. Le gérant de ce magasin est M.Fletcher (Danny Glover) qui a un employé, qui est Mike (Mos Def). Ce dernier a un ami totalement fou Jerry. Après une tentative ratée de sabotage d’une centrale électrique, Jerry devient magnétisé. Suite à cela quand il touche les cassettes il les efface. Alors une histoire totalement loufoque commence, ils refont les films avec leurs petits moyens techniques car ils ne possèdent pas de caméra avec une qualité d’image excellente comme les grands réalisateurs de cinéma et ils réalisent eux- mêmes leurs effets spéciaux. Mais comme le magasin est en mauvais état, ils devront le réparer ou le maire va le détruire et construire des immeubles modernes pour refaire revenir les touristes.
Arriveront-ils à sauver le magasin ?

Ce film est un mélange d’émotions comme la tristesse ou le rire. On peut classer ce film dans deux catégories, humoristique et dramatique. J’ai personnellement aimé ce film car il m’a captivé du début à la fin. Les acteurs y ont bien joué leur rôle. Je trouve l’idée de faire jouer les réalisateurs des commeremakes comme acteurs, géniale.
Ce film veut aussi montrer la pauvreté présente dans certaines villes au Nord- Est État-Unis qui sont laissées à l’abandon par le gouvernement. Ce film joue sur la comédie et la fable. Il veut montrer aussi la solidarité d’une ville touchée par le chômage suite à la désindustrialisation.
Le seul bémol du film est la fin qui est trop rapide et qui peut être plus réfléchie.