Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

L'Exercice de l'Etat

Pierre Schoeller - France -2011

Critique publiée par momo 50300 - le 04/03/2014
Seconde 8, La Morandière ,
Granville

Note de la classe (1 vote)


Nombre de visites : 57

L’exercice de l’état

L’ exercice de l’état

L ’exercice de l’état est un film de Pierre Schoeller sorti en 2011. Ce film fait partie d’une trilogie avec « Versailles  » (2008), «  L’ exercice de l’état » (2011), « La terreur »(va paraître).

Ce film raconte l’histoire de Bertrand Saint-Jean (Olivier Gourmet) ministre des transports réveillé en pleine nuit par un coup de fils lui disant qu’un terrible accident de bus s’est produit et que de nombreuses victimes sont à déplorer. Puis s’enchaine la possibilité de la privatisation des gares qui va faire une grande polémique. Bertrand Saint-Jean qui est de gauche est contre cette privatisation. Mais il est obligé de changer d’opinion pour garder sa place de ministre. Il sera même prêt à licencier sa conseillère en communication Pauline (Zabou Breitman) qui pourtant le soutient depuis le début. Le gouvernement pour détendre l’atmosphère avec le peuple décide d’employer des chômeurs dont Martin Kuypers (Sylvain Deblé) qui sera le conducteur pendant une petite période de Bertrand Saint-Jean. Ce dernier n’exprime pas ses opinions malgré la demande de Saint-Jean . Malheureusement Martin Kuypers perdra la vie dans un accident de voiture. Puis par téléphone Bertrand Saint-Jean apprend qu’il ne sera pas l’homme qui privatiserait des gares et est heureux de cette nouvelle. Ce film se termine sur l’éloignement de Bertrand Saint-Jean et de Gilles (Michel Blanc). Pourtant ces deux hommes étaient amis mais Gilles qui était chargé du cabinet ne se prononçait pas sur la poursuite de cette amitié au profit de la carrière de St-Jean .

Ce film contient trois genres cinématographiques, le fantastique avec le passage du rêve érotique avec le crocodile au début du film,l’ horreur avec la jambe arrachée de Martin Kuypers et le documentaire car ce film raconte la vie des hommes politiques.
Pour ma part je n’ai pas aimé ce film car les idées ce confondent avec plusieurs passages sans explication avec la femme nue et les hommes masqués lors du rêve initial. Pour parler de cette scène du début on peut penser à plusieurs idées. Moi je pense que la femme représente le peuple et le crocodile la politique et le peuple se fait dévorer par la politique.

Je trouve ce film long et ennuyeux. D’une part il m’a servi à voir la difficulté du métier des hommes politiques mais aussi le mensonge permanent qu’ils exercent sur le peuple. Je conseille ce film aux personnes qui aiment la politique et à ceux qui veulent se cultiver, et le déconseille aux personnes qui aiment les films d’action car ils risquent de dormir lors de ce film !