Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Garçons et Guillaume, à table ! (Les)

Guillaume Gallienne - France - 2012

Critique publiée par MARCO POLO - le 04/03/2014
Seconde 6, La Morandière ,
Granville

Note de la classe (1 vote)


Nombre de visites : 25

UN FILM QUE L’ON DEVORE DES YEUX

Guillaume est le petit dernier d’une famille bourgeoise de trois fils, la cohabitation avec ses frères n’est pas facile car ceux-ci sont tout le contraire de lui .
Finalement il finit par douter de son orientation sexuelle et est persuadé qu’il est une fille.
Il finit même par se rechercher sexuellement en essayant de coucher avec des hommes.
Mais il finit par comprendre qu’il est un garçon et que la fille qu’il croyait être est en fait celle que sa mère aurait aimé avoir…

Guillaume Gallienne est très organisé dans son travail car il joue à la fois le rôle de Guillaume et de la mère tout en étant réalisateur , de plus chaque scène est compréhensive avec sa part de message et d’humour.
Guillaume tout au long de l’histoire s’en remet à sa conscience qui est en réalité sa mère.
Ce n’est qu’à la fin du film que guillaume se rendra compte de qui il est vraiment en rencontrant Amandine.
Les liens entre sa mère et lui se brisent un peu quand Guillaume monte sur scène et que l’on se rend compte qu’il est redevenu lui même, qu’il n’est plus la petite fille à l’image de sa mère.