Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Lunchbox

Ritesh Batra - Inde/France - 2013

Critique publiée par Coline - le 08/05/2014
Seconde 6, La Morandière ,
Granville

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 15

The lunchbox, cette boîte déjeuner pas très appétissante !

The lunchbox, une boîte déjeuner pas très appétissante !

The lunchbok est le premier long-métrage de Ritesh BATRA réalisé en 2013, il dure 1h42 min. cette comédie romantique aux allures parfois de documentaire met en scène Nimrat Kaur dans le rôle de Lla, Irrfan Khan dans le rôle de Saajan et Nawazuddin Siddiqui dans le rôle de Saikh. Ce film parle d’une jeune femme Lla, délaissé par son mari. elle lui prépare un savoureux déjeuner dans une lunchbox afin de reconquérir son mari. Malheureusement la lunchbox n’arrive pas à la bonne adresse et est livrée à Saajan, un homme solitaire, veuf, proche de la retraite. Lla glisse un mot dans la lunchbox après avoir compris qu’une erreur s’est produite

Dès le début du film nous sommes plongés dans l’univers du documentaire, grâce aux images prises sur le vif montrant Bombay, la ville-monde en pleine activité ; c’est un capharnaüm urbain qui s’offre à nous. En continuant à visionner ce film, nous observons le trajet de centaines de lunchboxes qui grâce aux Dabbawallahs arrivent toujours à destination, enfin presque toujours …
Les thèmes peu à peu se dévoilent, et on comprend en suivant la lunchbox préparée par Ila que cet objet va être le fil conducteur qui liera deux êtres : l’expéditrice et le récepteur (le thème énoncé ici est l’amitié et l’amour)et que leur histoire et l’histoire en elle même va tourner autour de cette boite.
C’est tout d’abord une nouvelle culture que nous découvrons à travers le mode de vie des personnages, les lettres qu’ils s’écrivent et la nourriture, qui s’avèrent être les thèmes principaux du film. Les habits des acteurs et les chants qu’ils sont amenés à chanter nous aident aussi à nous situer dans le film et à mieux connaître la culture indienne.

Le film est beaucoup trop répétitif et le sentiment qui nous gagne au fur et à mesure de son déroulement est l’ennui, certaines scènes se répètent du début à la fin du film comme par exemple : lorsque Ila cuisine où quand Saajan découvre la lunchbox, puis mange et finit par lire la lettre d’Ila. Une autre scène qui revient souvent aussi mais qui elle est là seulement au début du film est celle où Shaikh veut voir Saajan pour qu’il lui apprenne le métier qu’il exerce.

Le manque d’action et le « sur place » du film sont vraiment gênants pour le spectateur. Heureusement il y a un peu de positif dans The lunchbox, les rapports entre les personnages sont intéressants à regarder, surtout l’amitié naissante entre Saajan et Shaikh, que tout oppose, déjà par leur âge, ainsi que par leur lieu de vie ou mode de vie. L’un est proche de la retraite et solitaire et l’autre est jeune et sur le point de se marier. Tous deux nous offrent une belle leçon de vie.

Nous vous déconseillons ce film, qui pour nous n’a guère d’ intérêt. Voir les mêmes scènes durant 1h 40 est d’un grand ennui. Les seuls points positifs sont peut- être les rapport humains et la découverte d’une nouvelle culture. Malheureusement ce ne sont pas les principaux thèmes. De plus son histoire n’est même pas intéressante, tout tourne autour de cette lunchbox qui est juste le messager. Alors si vous avez du temps à perdre allez voir ce film !

BIENABE Mathilde et FAVRAY Coline