Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Soyez sympa, rembobinez

Michel Gondry - Etats-Unis - 2008

Critique publiée par Laura et Sarah - le 20/12/2013
Seconde 6, La Morandière ,
Granville

Note de la classe (6 votes)


Nombre de visites : 37

Soyez sympas rembobinez, un film à voir une seule fois.

Soyez sympas rembobinez, un film à voir une seule fois.

C’est l’histoire de Jerry, Jack Black vit dans un camping-car, et de Mike, Mos Def, son ami qui travaille dans le vidéo-club de M.Fletcher, ,Danny Glover, dans un quartier défavorisé du New-Jersey. Malencontreusement, Jerry entre dans le magasin de location de VHS et efface la totalité des cassettes vidéo puisque celui-ci est magnétisé, à cause de son accident à la centrale électrique. Les cassettes sont alors effacées, Mike se lance dans la recréation des films en utilisant la méthode dite « bricolée », à l’aide de Jerry.

C’est une comédie réalisée par M. Gondry, adepte des effets spéciaux "modernes" et bricolés . Le titre français n’a pas de traduction très esthétique. Nous trouvons que les effets « bricolés » sont une bonne idée de base, mais cela reste très médiocre puisque de nos jours les effets spéciaux sont parfaitement réalisés. Jack Black est cependant un bon choix pour la comédie, mais les gags sont à la longue ennuyeux et pesants. Nous nous attendions à mieux en voyant que cet acteur se trouvait dans le film. De plus, les costumes des personnages donnent un aspect comique et déjanté.

Cette réalisation de Gondry est recherchée et reste intéressante, mais certaines scènes étaient trop longues, nous nous sommes ennuyés. Ce film qui doit faire rire fait seulement sourire, comme par exemple au gag de SOS Fantômes. Cela dit, cela reste un film correct qui montre ce qu’est la solidarité, à regarder une seule fois pour passer le temps.