Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Rêves d'or

Diego Quemada-Diez - Mexique/Espagne - 2013

Critique publiée par sara - le 25/04/2014
Seconde 6, La Morandière ,
Granville

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 192

Rêves d’or

Rêves d’or

Rêves d’or ( la jaula de oro) est un film de Diego Quemada-Diez, ce film est sorti en 2013, il dure 1h48. Le réalisateur a commencé dans la publicité comme assistant a la réalisation puis il s’exile aux Etats-Unis ou il tourna 3 courts-métrages. Diego Quemada-Diez est espagnol, son premier long-métrage est Rêves d’or, qui a eu 7 nominations et 1 prix. Rêves d’or est un drame aux airs de documentaire-fiction, son titre désigne le rêve américain que partent chercher Sara, Juan, Chauk et Samuel.

Originaires du Guatemala, Juan, Sara et Samuel aspirent à une vie meilleure et tentent de se rendre aux 2tats-Unis. Pendant leur périple à travers le Mexique, ils rencontrent Chauk, un indien du Chiapas ne parlant pas l’espagnol et qui se joint à eux. Mais, lors de leur voyage dans des trains de marchandises ou le long des voies de chemin de fer, ils devront affronter une dure et violente réalité...

Au début du film, on peut voir un jeune garçon qui marche dans une ruelle d’une favela du Guatemala puis une jeune fille qui se coupe les cheveux, sur ces 2 plans, il n’y a pas de paroles, il n’y a que de la musique. Je pense que ce plan suggère que le jeune homme part loin de sa famille pour avoir une vie meilleure. Le dernier plan du film que l’on peut voir est Juan qui se trouve sous un lampadaire avec de la neige qui tombe, ce plan de la neige qui tombe, nous est montré durant tout le film, c’est ce que l’on appelle un flash-forward.
Dans le film, il y a 2 thème principaux :

- l’immigration car les jeunes rêvent d’une vie meilleure et ils croient que le rêve américain est ce qui leur faut.

- l’amitié qu’il y a entre Sara, Juan, Samuel et Chauk même si Juan ne s’entend pas avec Chauk.

Je pense que Rêves d’or méritèrait d’obtenir le prix Renoir car il parle d’un sujet d’actualité et qui est très intéressant mais surtout des adolescents qui vivent dans des favelas et qui partent pour le soi- disant « rêve américain » alors qu’ils ne ne le verrons pas car ils ont soient été enlevés par des proxénètes comme Sara ou bien ils ont tout simplement abandonné comme Samuel ou pire que tout cela, ils ont été tués par la Guarda comme Chauk et le seul à avoir réussi est Juan mais il va vite découvrir que la vie en Amérique n’est pas tout belle et toute rose car à la fin du film, on voit Juan qui enlève la viande tombée par terre dans un abattoir ainsi on peut dire que les émigrés font le sale boulot ou bien le travail que ne veulent pas faire les Américains.

Leterrier Camille seconde 6