Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Rêves d'or

Diego Quemada-Diez - Mexique/Espagne - 2013

Critique publiée par thibenne - le 28/02/2014
Seconde 6, La Morandière ,
Granville

Note de la classe (1 vote)


Nombre de visites : 41

Rêve d’or

Rêves d’or

Rêves d’or ou cage dorée est un film réalisé en 2013 par Diego QUEMADA DIEZ. Ce premier long-métrage du réalisateur espagnol raconte l’histoire de trois Guatémaltèques - Juan, Sarah et Samuel - et d’un indien Tzotzil, de la région de Chiapas - Chauk. Ces quatre adolescents plongés dans un monde cruel et égoïste vont affronter de nombreux périples afin de rejoindre la frontière américaine qu’ils espèrent franchir dans le but de trouver un nouvel eldorado, le fameux "american dream". Au cours de leur périple le groupe va être amputé de deux membres, tout d’abord Samuel puis ensuite Sarah. Même après toutes ces épreuves endurées, Chauk et Juan ne sont pas encore au bout de leur peine...
Ce premier film de QUEMADA DIEZ atteint un niveau d’intensité émotionnelle incroyable, rarement atteint par les "cadors" du cinéma dramatique. La force de ce film réside dans le temps qu’il prend pour installer des personnages d’une grande profondeur. Leur présence crève l’écran et pour des premiers rôles au cinéma, on peut plutôt dire que c’est une réussite éclatante. Le déroulement dramatique et la mise en scène nous plongent dans ce terrible univers qu’est la vie de migrant.
Le réalisateur ne s’embarrasse d’aucun sentiment d’empathie en sacrifiant à la trame deux des personnages centraux et renforcent ainsi le côté réaliste du film, cela nous change des blocks-busters hollywoodiens qui ne peuvent s’empêcher d’y faire figurer de la violence ostentatoire et une contrefaçon des faits historiques.
Ce film nous laisse donc sans voix, on est secoué, ému, bouleversé et pourtant, on en voudrait encore plus. Un réalisateur et des acteurs terriblement prometteurs. Nous le recommandons totalement