Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Médecin de famille (Le)

Lucia Puenzo - France/Argentine - 2013

Critique publiée par Lucile - le 10/03/2014
Seconde 6, La Morandière ,
Granville

Note de la classe (1 vote)


Nombre de visites : 20

Qui est ce médecin ?

Lucia Puenzo nous propose son drame, thriller intitulé « Le médecin de famille », adapté de son livre « Wakolda ».Ce film raconte l’histoire d’un médecin dans les années 50 qui va rencontrer une famille et va créer des liens avec la jeune fille Lilith âgée de 12 ans. Nous pouvons y voir Alex Brendemuhl qui joue le rôle du médecin, Florenzo Bado qui joue le rôle de Lilith, mais encore Diego Peretti et Nathalia Oreiro dans le rôle des parents de Lilith. Nominé à Cannes et aux Oscars en 2014, ce film dure 1h33 et regroupe de nombreuses nationalités (française, espagnole, argentine et norvégienne).

Ce film raconte l’histoire d’un médecin qui va rencontrer une famille argentine sur la grande route qui mène à Bariloche. Là,où la famille va ouvrir un hôtel au bord d’un lac, le médecin va s’installer avec eux et va commencer à faire des expériences sur Lilith car elle est petite par rapport à son âge. Malgré la méfiance du père, la famille va lui faire confiance , jusqu’au jour où ils vont se rendre compte que Joseph Mengelé (le médecin) est un grand criminel ainsi qu’un ancien nazi recherché dans le monde entier.

C’ est un film à suspense. On ne sait vraiment pas ce qui va se passer, et on ne connaît l’identité du médecin qu’à la fin. Quelques moments du film nous rappellent les camps de concentration nazis comme par exemple, la visite de la fabrique de poupées. On y voit des corps serrés, sales, cassés qui nous font penser à l’état des juifs dans les camps.
« Le médecin de famille » est un film aussi historique car il nous apprend que les nazis ont pu continuer leur expériences même après la guerre. Cependant pour comprendre l’intégralité du film, il fallait avoir des connaissances sur l’histoire de l’Argentine donc c’est pour cela que ce film ne mérite pas le prix Jean Renoir car il n’est pas ouvert à tout public. Je vous conseille quand même de le voir pour son intrigue, suspense et son intérêt historique.

Lucile GOGO