Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Médecin de famille (Le)

Lucia Puenzo - France/Argentine - 2013

Critique publiée par Coline - le 01/04/2014
Seconde 6, La Morandière ,
Granville

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 23

LE MEDECIN DE FAMILLE

"Le médecin de famille" est un film dramatique et un thriller de Lucia Puenzo qui est sorti le 6 novembre 2013. Les acteurs principaux qui jouent dans ce film sont, Alex Brendemühl ( le médecin, Josef Mengele), Natalia Oreiro (la mère de Lilith, Eva), Diego Peretti (le père de Lilith, Enzo), Florencia Bado (la fille, Lilith)...
L’histoire se passe en 1960 à Bariloche. Il parle d’un médecin qui rencontre une famille argentine. La famille se lie d’amitié pour le médecin parce qu’elle le croit gentil et qu’il fait tout pour le paraître, mais cette famille est loin d’imaginer qu’elle vit avec un grand criminel.

« Wakolda » est un des nombreux titres de ce film que nous pouvons interpréter différemment. « Wakolda » est le nom du livre de Lucia Puenzo, qui a servi de base au scénario du film. On peut l’interpréter de façon plus énigmatique et mystérieuse contrairement au"médecin allemand" qui est le le titre le plus représentatif du film. On comprend plus facilement de quoi va parler le film. En France le titre se traduit par « le médecin de famille » dans lequel on comprend que l’on parle d’une famille et d’un médecin, ce qui paraît être un film sympathique.

Le médecin allemand témoigne de la cruauté des nazis que l’on retrouve dans certaines scènes, dans lequel on découvre la véritable identité du médecin. Par exemple, la scène dans laquelle la bibliothècaire reçoit un avertissement de Josef Mengele (le médecin). Cette scène est surprenante, puisque le médecin pour l’instant n’avait pas encore dévoilé son identité. Nous avons un autre exemple pour illustrer nos propos. Josef Mengele s’intéresse spécialement aux enfants mais il jette également son dévolu sur la mère de Lilith dans le film parce qu’elle est enceinte. Par conséquent, il se concentre sur les personnes les plus vulnérables.

Le médecin allemand est un film prenant, plein de suspense. La présence de lumières plutôt sombres, fades (les couleurs principales sont le bleu, gris, noir et blanc) et d’un son assez angoissant amènent à une atmosphère sinistre et nerveuse. Cela dit le scénario est intéressant, ce qui est plutôt positif. En effet pendant tout le film nous sommes inquiètes pour la petite Lilith et sa famille, anxieuses de leur destin, à savoir comment cette histoire va se terminer pour eux ?

Nous recommandons aux personnes intéressés par l’histoire, la culture allemande (à savoir ici les nazis) et argentine et par le suspense d’aller voir ce film, car il y a la présence de suspense envoûtant du début à la fin et parce qu’il témoigne de la cruauté des nazis qui se sont enfuis après leurs crimes lors de la seconde guerre mondiale.

BIENABE Mathilde et FAVRAY Coline