Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Babel

Julie Bertuccelli - France - 2013

Critique publiée par clara - le 13/05/2014
Seconde 6, La Morandière ,
Granville

Note de la classe (1 vote)


Nombre de visites : 141

La cour de Babel, un documentaire très intéressant

La cour de Babel est un film de Julie Bertuccelli, c’est un documentaire. Le titre vient du mythe de la Tour de Babel. Ce film parle de jeunes adolescents qui viennent d’arriver en France. Ils sont Irlandais, Serbes, Brésiliens, Tunisiens, Chinois ou Sénégalais... Pendant un an, Julie Bertuccelli a filmé les échanges, les conflits et les joies de ce groupe de collégiens âgés de 11 à 15 ans, réunis dans une même classe d’accueil pour apprendre le français. Dans ce petit théâtre du monde s’expriment l’innocence, l’énergie et les contradictions de ces adolescents qui, animés par le même désir de changer de vie, remettent en cause beaucoup d’idées reçues sur la jeunesse et l’intégration et nous font espérer en l’avenir.

Nous pouvons remarquer dans ce film différents thèmes comme les différences sociales, culturelles et religieuses. On peut y voir notamment différentes cultures et religions. Certains sont chrétiens, juifs d’autre musulmans. Je pense que c’est une bonne chose de montrer aux gens que les étangers sont tous aidés, qu’ils soit Arabes, Chinois où Sénégalais, pour apprendre la langue française. C’est une très bonne façon de montrer que nous acceptons les étrangers dans notre pays et que nous les aidons à s’intégrer dans notre société.

Ce film évoque aussi le thème du racisme, par exemple lorsqu’une des élèves a les félicitation mais ne peut pas passer en 3ème car les professeurs pensent qu’elle n’est pas encore prête ; elle les traite de racistes. Mais en fait ses professeurs ne veulent que son bien et s’ ils la font redoubler c’est pour qu’elle puisse progresser davantage et elle pourra passer après en 3ème en cours d’année. Je trouve ça très bien de montrer l’implication des professeurs dans l’insertion des élèves étrangers en difficultés à la société française.

Ce film est touchant, je conseille aux gens d’aller le regarder. C’est un film très intéressant montrant la société tel qu’elle est aujourd’hui.

LE BRUN Clara FERNANDES Victoria