Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Soyez sympa, rembobinez

Michel Gondry - Etats-Unis - 2008

Critique publiée par jujulen - le 06/06/2014
Seconde 5, La Morandière ,
Granville

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 20

Un cinéma artisanal et ancien : Un hommage.rendu par Michel Gondry

Deux copains, Jerry (Jack Black) et Mike (Mos Def) sont dans le vidéoclub de Mr Fletcher (Danny Glover). Ce serait dans ce vidéoclub qui est dans leur quartier de banlieue que le grand pianiste de jazz Fats Waller serait né. Jerry à la suite d’un choc électromagnétique s’est vu magnétisé. En voulant toucher les vidéocassettes, il les a toutes démagnétisées ! Pour satisfaire la clientèle, déjà peu nombreuse, et pour éviter la faillite, les deux compères décident de refaire les films à leur façon avec des effets spéciaux artisanaux....
Michel Gondry s’inspire des films de Méliès. Méliès est le créateurfrançais du cinéma de fiction.
A travers ce film, il lui rend hommage en reprenant des effets spéciaux artisanaux. Il s’inscrit dans dans sa descendance. De plus, il aurait pu aujourd’hui utiliser des effets spéciaux extraordianaires mais il a choisi des effets spéciaux artisanaux. Ce qui renforce encore plus son envie de défendre cette façon de faire des films.
Pour rendre encore un hommage au cinéma artisanal, Gondry décide de faire l’affiche de ce film avec les moyens du bord. En effet, il utilise le collage, le coloriage ainsi que la peinture pour la réaliser. Cela se perçoit dès le premier regard ; sans avoir pris connaissance de l’intrigue du film, nous ressentons que nous allons avoir à faire à un cinéma artisanal. De plus, cette affiche est réussie car elle présente bien les différents personnages et objets principaux du film (cassette).
Gondry a voulu rendre un hommage au cinéma qu’il aime. Cet hommage est une réussite.