Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Soyez sympa, rembobinez

Michel Gondry - Etats-Unis - 2008

Critique publiée par Coline1 - le 06/06/2014
Seconde 5, La Morandière ,
Granville

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 116

L’irréalisme des effets spéciaux dans le film « Be Kind Remind »

Mrs Fletcher, grand passionné de Fats Waller tient une boutique de VHS. Jerry, l’ami de son fils adoptif, Mike, se fait électrocuter lors d’une escapade nocturne. Le lendemain matin, dans la boutique de Mrs Fletcher, il apprend qu’il est magnétisé en effaçant toutes les VHS. Mike, le gérant provisoire de la boutique en attendant le retour de Mrs Fletcher, et Jerry vont suéder la plupart des films effacés comme « SOS fantômes », « King Kong » …

Le film Be Kind Rewind montre des effets spéciaux bricolés et irréalistes. Premièrement, on remarque qu’ils ont un petit budget, qu’ils sont pauvres en matériaux. Ils utilisent du carton pour faire les voitures ou un tapis de jeux pour enfants pour représenter le « vide ».

Ensuite, ils nous montrent tous les trucages réalisés dans le film suédé, de quoi enlever le réalisme de la scène. Par exemple, la scène où Jerry et Mike doivent tomber du haut d’un bâtiment, le bâton où ils sont accrochés casse : ils ne cachent pas le fait que c’est Jerry qui le casse.

Pour conclure, j’ai bien aimé ce film, il montre bien que même avec un petit budget, on peut réussir à faire un film regardable mais je trouve dommage le fait que Gondry n’ait pas plus cacher les trucages des scènes tournées car ça enlève le réalisme des effets spéciaux.