Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Petit paysan

Hubert Charuel - France - 2017

Critique publiée par webmestre - le 09/11/2017
Seconde 5, La Morandière ,
Granville

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 7

L’Amour et la maladie

Le jeudi 5 octobre , nous avons été voir " Petit paysan " , écrit par Hubert Charuel qui est un cinéaste français ; celui-ci a réalisé auparavant « k-nada » , « fox terrier » « petit paysan » est sont premier long métrage. Nous avons été le voir ce film d’une heure trente au cinéma "le select " à Granville avec le lycée la Morandière . Nous avions comme accompagnateurs Mr Le Jossic et Mme Veillet . Nous avons été voir ce film dans le cadre du prix Renoir .
Le film raconte l’histoire d’un petit paysan , Pierre , âge d’une trentaine d’années . Il est éleveur de vaches laitières , sa vie s’organise autour de sa ferme , sa sœur vétérinaire et de ses parents dont il a repris l’exploitation. Alors que les premiers cas d’ épidémie se déclarent en France , Pierre découvre que l’un de ses bêtes est infectée . Il ne peut se résoudre à perdre ses vaches , il n’a rien d’autre et ira jusqu’au bout pour les sauver .
" Petit paysan " est un film de fiction dramatique de thriller et avec une partie fantastique et aussi humoristique . Le suspense ressenti tout au long du film nous a permis de restées accrochées à cette histoire. Son coté fantastique et humoristique a donné une pointe d’originalité .
Pierre joué par Swann Arlaud , Pascale incarnée par Sarah Giraudeau et Jami alias Bouli Lanners sont les trois personnages principaux de cette fiction . L’histoire de ces personnages et leur jeu de rôle sont très prenants.
" Petit paysan " est raconté au présent, ce qui nous donne l’impression de se fondre dans l histoire de ce film.
Le plan du veau allongé dans le fauteuil de Pierre nous a beaucoup émues. C’est une très belle image qui symbolise le fil conducteur de l’histoire : l’amour de Pierre pour ces vaches qui est très touchant . Pour nous il y a aussi eu un plan choquant comme le plan de la vache tuée a coups de marteau , recouverte de sang , ou encore l’image de Pierre regardant sa main recouverte de sang de sa vache malade .
Ce film a une fin ouverte dans le sens ou tout n’est pas fixé, plusieurs fins sont envisageables et c’est à nous d’en décider l’issue mais le sort de Pierre est presque scellé.
Pour conclure , ce film nous a particulièrement plu. Tout l’amour donné dans ce film est magnifique mais il nous a étonnamment surpris et hormis le sort de Pierre rien n’est certain et certaines images, assez crues, nous ont déplu tel que les images de violence.

Nora Lelaidier
Juliette Picot