Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Soyez sympa, rembobinez

Michel Gondry - Etats-Unis - 2008

Critique publiée par cleymmm98 - le 06/06/2014
Seconde 5, La Morandière ,
Granville

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 93

Critique de Be Kind Rewind, L’art du bricolage, par Gondry

Be Kind Rewind est un film-hommage au cinéma, à sa diversité et à son inventivité. L’imagination de Michel Gondry a une nouvelle fois eu un grand succès. Le film se présente comme une comédie plus facile d’accès que ses précédents films, Eternal Sunshine of the spotless mind et La science des rêves. 

Be Kind Rewind , en français « Soyez Sympa Rembobinez » a pour décor principal. la boutique de films tenue par Danny Glover (M. Fletcher) à Passaic dans le New-Jersey. Elle devient soudainement l’antre d’un spectacle déjanté lorsque Mike (Mos Def) s’aperçoit que les vidéos ont toutes été effacées par son ami Jerry (Jack Black), lors d’un accident lorsque celui-ci voulut attaquer une centrale éléctrique. Le duo improbable entame alors une course cinématographique : tourner leur propre version des films qui ont été supprimés.

« Sweder » signifie pour les réalisateurs "improviser", la formule reflète surtout la force inventive de "Be Kind Rewind". Ces tournages-bricolages qui s’accélèrent au fil des séquences, produit un plaisir inimaginable. "King Kong", "Ghostbusters", "2001 Odyssée de l’espace" ou encore "Men in black" s’offrent une seconde vie typiquement gondrienne, faite de carton-pâte, de vieux vêtements et d’aluminium. 

 Be Kind Rewind se positionne davantage comme un hommage au cinéma. Si sa réalisation et son montage se révèlent très classiques, c’est pour mieux faire sentir le contrepoint produit par les films inventifs créés. Le cinéaste interroge non seulement le cinéma dans toute sa grandeur, mais également son propre cinéma. Michel Gondry met en avant son style artisanal, le « fait-main » qui est devenu sa passion de faire des films.

Michel Gondry propose de refaire du cinéma pour changer de cinéma. Be Kind Rewind est une œuvre réfléchie, critique, divertissante, plein de rebondissements et d’entrain.