Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Sentiers de la gloire

Stanley Kubrick - Etats-Unis - 1957

Critique publiée par - le 19/12/2017
Premiere S2, La Morandière ,
Granville

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 4

« Les Sentiers De La Gloire  »...

« Les Sentiers De La Gloire  » Par Stanley Kubrick, 1957

Nous allons parler du film « Les sentiers de la gloire » qui est un film de guerre qui traite de l’injustice hiérarchique dans l’armée, et de la violence, pas seulement physique mais aussi morale de la Grande Guerre.

Selon nous, ce film est très réussi car il permet de dénoncer la guerre et la hiérarchie militaire en sollicitant les
émotions du spectateur (empathie), notamment grâce à certaines scènes comme celle de la fusillade où des innocents sont exécutés pour l’exemple. En effet ces hommes ont battu en retraite car leurs troupes se faisaient massacrer et l’ avancée n’ était plus possible. Ce film se distingue des autres films critiquant la violence de la guerre car il ne présente pas beaucoup de scènes de combat et l’on ne voit pas de sang. Le réalisateur fait donc très bien ressentir au spectateur l’injustice et l’horreur de la guerre au-delà de ses combats.

Une autre scène du film très forte sur ce point est la scène du procès des trois soldats innocents. Ces derniers sont filmés par un plan en plongée et les juges, quant à eux, sont filmés en contre-plongée. De plus, les trois soldats sont sur de modiques chaises tandis que les juges sont sur de belles chaises derrière de beaux bureaux et sur des canapés. Les soldats paraissent également minuscules par rapport à l’ immensité de la pièce, ce qui sous entend que leur parole n’est pas entendu et ne vaut rien face aux juges.

Ce film est donc excellent notamment pour démontrer les mauvais côtés de la guerre avec autre chose que les combats sanglants habituels, ainsi que le fait que de jeunes hommes soient obligés de combattre pour des supérieurs qui n’ ont soif que de gloire et qui ne savent pas ce qu’est la guerre au front...

Gustave, Erwann, Aliénor