Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Mustang

Deniz Gamze Ergüven - Turquie/France – 2015

Critique publiée par emmanuelle50 - le 08/03/2018
Première STMG2, LPO Emile Littré,
Avranches

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 43

Un film sur le mariage forcé

C’est l’histoire de cinq sœurs qui vivent en Turquie. Ces jeunes filles vont être confrontés à un mariage forcé et vont tenter par tous les moyens de l’éviter sauf l’une d’entre elle qui épouse son amoureux.

Ce film est intéressant car les jeunes filles ont notre âge ou presque, donc nous pouvons nous imaginer à leur place, imaginer leur ressenti face à cette situation. J’ai bien aimé le personnage de la petite Lale car elle ne se laisse pas faire par son oncle et sa grand-mère suite au mariage forcé et à l’enfermement, comme si c’était une prison. Elle ne lâche rien du début à la fin, elle se bat nuit et jour pour gagner la liberté. Elle essaye même de sauver une des sœurs qui était incapable de se défendre toute seule. J’ai été bluffée par la façon dont la petite dernière a tenté de se débrouiller pour sortir de cette situation face au comportement de l’oncle qui est particulièrement horrible, détestable, odieux. La façon dont il parle et traite les filles est désagréable, irrespectueux. Certaines ellipses m’ont empêcher de comprendre plusieurs passages comme une des sœurs qui se suicide, il fallait le comprendre car on aurait pu juste penser à une chute. Mais aussi quand l’oncle rôde dans les chambre la nuit, il faillait comprendre que c’est pour les violer.

J’ai trouvé ce film très intéressant car il montre l’horreur du mariage forcé, comment ça se passait avant. C’est captivant car on veut toujours savoir la suite, imaginer ce qui va se passer. Je le recommande.