Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Mustang

Deniz Gamze Ergüven - Turquie/France – 2015

Critique publiée par maG - le 27/02/2018
Première STMG2, LPO Emile Littré,
Avranches

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 41

Mustang

Défendons nos libertés !

Mustang est un film franco-turc dramatique réalisé par Deniz Gamze Ergüven, sorti en 2015. Ce film parle de 5 jeunes sœurs truques qui défendent leur joie de vivre et leur liberté contre l’emprise de leur oncle dominateur et strict. Mustang a été censuré en Turquie, où les femmes n’ont pas leur mot à dire, et ce film dénonce cette emprise que les hommes ont sur les femmes. Le film a été nominé à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes 2015 et il a été choisi pour représenter la France dans la course à l’Oscar 2016 du meilleur film en langue étrangère, il fait partie des 5 nommés dans sa catégorie.

Dans ce film on retrouve 5 héroïnes qui jouent leurs rôles à la perfection, et qui nous montrent la réalité de la vie que peut mener une jeune fille turque habitant dans la campagne profonde . Le personnage de l’oncle pervers est absolument abominable car il se permet de donner des leçons sur la vie que doivent mener ses nièces, alors que pendant la nuit il viole l’une des cinq. On retrouve chez lui une vision sexiste de la domination de l’homme envers la femme.

Dans cette histoire on voit que les jeunes filles sont victimes du mariage arrangé, mais on retrouve une différence entre les deux premières sœurs, car l’aînée a réussi à se marier avec l’homme qu’elle aimait, car celui ci l’a demandé en mariage devant sa famille alors qu’elle avait un homme presque déjà attribué. Au contraire, la deuxième des sœurs a dû se marier avec l’homme qui devait être attribué à sa sœur et vit un mariage malheureux.

C’est un film récent mais on remarque que la Turquie n’a pas évolué depuis plusieurs années et qu’il y a une forte régression sur les libertés des femmes et sur le mariage arrangé. Dans ce film on voit que la grand-mère est prise entre deux : ses petites filles et son fils, et malheureusement elle va devoir choisir entre les libertés de ses petites filles et le regard des hommes du villages qui sont dominants et veulent que les femmes soit « étouffées ».

Les 5 héroïnes ont vécu chacune une histoire différente et on peut penser que ce qui est arrivé à ces 5 sœurs a pu arriver à d’autre jeunes filles turcques de leurs âges, et c’est ça qui est le plus difficile à imaginer. Malgré l’histoire tragique de ces 5 sœurs il y a un happy end car deux d’entre elles ont réussi à s’échapper à Istanbul. C’est aussi grâce au dernier cadrage que l’on voit qu’elles auront enfin une belle vie.

J’ai beaucoup aimé ce film, il fait naître différentes émotions comme la colère face à l’oncle dominant, la tristesse fasse au 5 sœurs que l’on voit être séparées à différents moments de l’histoire. Je recommande de voir ce film car c’est un film réaliste qui fait prendre conscience qu’il y a différentes cultures dans le monde, que nous ne vivons pas tous pareil et que les femmes ne prennent pas une place entière dans certaines sociétés, et qu’il faut dénoncer et se battre pour obtenir les liberté que l’on souhaite car après tous les femmes sont des personnes humaines comme les hommes. C’est un film émouvant qui nous montre la dure réalité de la vie des femmes dans un pays ou la religion prend une place omniprésente dans la société et de voir ce film nous donne envie de les aider pour qu’elles soient enfin reconnues à leur juste valeur.