Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Mustang

Deniz Gamze Ergüven - Turquie/France – 2015

Critique publiée par anaelle - le 08/03/2018
Première STMG2, LPO Emile Littré,
Avranches

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 17

Critique du film Mustang

Mustang est un film en couleurs réalisé par Deniz Gamze Ergüven qui est sorti en 2015 .C’est un film dramatique que nous avons vu en version originale avec des sous-titres . Les acteurs principaux sont : Elit Iscan, Gunes Sensoy, Ilayda Akdogan, Tugda Sunguroglu, Erol Afsin, Ayberk Pekcan, Nihal G.Koldas, Burak yigit et Suzanne marrot .

L’histoire se passe en Turquie, le film raconte l’histoire de 5 sœurs. C’est leur grand-mère qui les a élevées. Lale est une des jeune fille qui joue le rôle principal dans l’histoire. Elles vivent dans une famille conservatrice mais leur envie de liberté fait qu’elles dépassent les limites qu’ils leur sont imposées. Sur le chemin du retour après l’école, les 5 sœurs jouent avec des garçons et cela crée un scandale aux conséquences inattendues. On va les voir prendre chacune un chemin différent qu’elle n’auront pas forcément choisi. La maison se transforme de jour en jour en prison car elle ne cessent de contourner les limites ce qui fait que la maison est de plus en plus renforcée. L’école est ensuite remplacée par des pratiques ménagères et des mariages arrangés.

Personnellement je trouve que le film Mustang est un bon film . Il met en scène la vie des femmes turques sous l’emprise de leur mari, sans libertés, et ce que j’aime c’est que le réalisateur a voulu dénoncer la vie qu’elles mènent. Le fait d’avoir d’un coté l’âge de l’insouciance, le fait de vivre à fond leur jeunesse et de passer directement au fait de les marier de devenir une épouse, ce sont deux mondes opposés et ce n’est pas la vie qu’elles devraient vivre. Chacune des filles a une histoire différentes mais elles sont toutes intéressantes, on comprend leur point de vue car on se fait vite une image de leur caractères, leur façon de voir les choses. En tant que spectateur on est tout de suite choqué par le fait qu’elles soient traitées comme cela, et que cela se passe aussi tôt. Ce ne sont pas encore des femmes et pourtant on les traite comme telles, et elles n’ont pas leur mot à dire. Ce sont toutes ces choses que le film veut faire ressortir et il y arrive car on se projette vraiment dedans et on a vraiment envie de réagir face à ça. J’apprécie également le fait que cela soit la plus jeune qui ne se laisse pas faire, car les plus âgées, même si elles sont contre, n’agissent pas pour essayer de mener une autre vie, alors que la plus petite se démène pour partir et retrouver son institutrice qu’elle adore tant. Le film renvoie des émotions dures et intenses. Ce film nous fait réfléchir à la condition de la femme car en France ça nous paraît impossible de vivre une telle vie.

Une des seule choses que je trouve dommage c’est que je trouve que certaine scènes coupent vite, il faut vraiment suivre car on peut vite oublier un détail et nous faire rater un instant important du film qu’il aurait fallu mieux expliquer.