Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Burn after Reading

de Joel et Ethan Coen - Etats-Unis - 2008

Critique publiée par TitouanB - le 24/03/2015
210, LPO Emile Littré,
Avranches

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 42

Burn After Reading - Critique

Burn After Reading ;

Ma critique

Burn After Reading est un film apparu sur les écrans français en 2008. Il a été réalisé par Joel Coen et Ethan Coen, à l’aide de leur équipe fidèle dont des acteurs mondialement connus comme George Clooney, Brad Pitt, Frances McDormand, John Malkovich et Tilda Swinton. Ce film est une caricature de la société américaine : les frères Coen critiquent leur propre pays natal dans ce film.
Le première scène que l’on voit, dans ce film se situe dans les bureaux de la CIA. Osbourne Cox apprend qu’il est licencié à cause d’un « problème d’alcool ». Il décide donc d’écrire ses mémoires… Ou plutôt de les enregistrer vocalement. Sa femme, Katie Cox, pédiatre, décide de divorcer et de se mettre en couple avec Harry Pfarrer (qui travaille aux finances). Le problème ? Elle garde la maison et une partie des biens de son mari. Katie emmène alors les mémoires dans son cabinet d’avocat. Elle les confie à une femme qui les perd dans les vestiaires de Quedumuscle, une club de sport. Ces mémoires sont trouvées par deux employés, Chad Feldheimer et Linda Litzke, qui croient à des dossiers d’espionnage. Ils trouvent le numéro de téléphone d’Osbourbne Cox et décident alors de l’appeler…
De la démarre une histoire folle et insensée, caricature de la société américaine et du film d’espion.

Personnellement, j’ai bien aimé ce film. Après avoir lu le titre (Burn After Reading, brûler après la lecture, qui fait référence à un vrai film d’espions), je m’attendais à un film d’action, et je me suis retrouvé devant un film comique, avec des acteurs en contre-emploi (Brad Pitt joue par exemple un personnage complètement stupide et obsédé par son apparence physique). Les frères Coen réussissent à transformer un film démarrant par un licenciement de la C.I.A. et finissant par deux meurtres en un film drôle.

Ma note du film : 8,5/10