Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Burn after Reading

de Joel et Ethan Coen - Etats-Unis - 2008

Critique publiée par louloute8950 - le 10/12/2014
210, LPO Emile Littré,
Avranches

Note de la classe (2 votes)


Nombre de visites : 27

Burn after reading

Ce film nous raconte l’histoire de cinq personnages principaux. Le premier, joué par George CLOONEY, est Harry, un personnage plutôt vulgaire et paranoïaque. La deuxième est Linda, interprétée par Frances McDormand qui est une femme complètement obsédée par son apparence et qui court après l’argent qui lui permettra de faire sa chirurgie afin de plaire aux hommes. Le troisième est un personnage qui se rapproche de la personnalité de Linda. En effet, Chad, joué par Brad PITT, est lui aussi assez superficiel. Le quatrième est John MALKOVICH dans le rôle d’Osbourne COX qui est ancien agent de la CIA, alcoolique, colérique et très impulsif. La dernière est la femme d’Osbourne, Katie COX jouée par Tilda SWINTON. Elle est froide et rigide et trompe son mari avec Harry et projette même de demander le divorce pour vivre son « histoire d’amour » avec son amant.
D’un côté, je n’ai pas vraiment aimé cette parodie de film d’espionnage qui est parfois inintelligible et pas toujours drôle contrairement au terme de « comédie » qu’on lui attribue.
De plus, le spectateur a envie de creuser un peu plus cette histoire qui, finalement, manque de fond et nous embrouille. Je trouve le scénario un peu lourd car les actions s’étalent sur la durée et la quête avec le CD, contenant soi-disant des données extraordinaires, devient interminable.
Malgré tout, le contre-emploi des acteur est réussi et voir le célèbre gentleman, George CLOONEY, présenté comme un obsédé sexuel est amusant.

Je donnerai 4/10 pour ce film qui manque de fond mais qui a su nous faire rire par moment.