Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Les Combattants

de Thomas Cailley - France - 2013

Critique publiée par Jyn - le 23/01/2017
Troisième WILLIAMS / Jean Follain, Concours Saint-Lô,
Verrier/Curie/Follain

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 8

Les Combattants.

L’armée ou l’amour et la survie ?

Le film « Les Combattants » est un film réalisé par Thomas Cailley qui est sorti en salle en 2014.

L’histoire débute avec la rencontre des deux personnages dans un combat sur la plage. Madeleine, personnage décidé, va s’inscrire à un stage dans l’armée et Arnaud, personnage posé, va la suivre dans cette aventure. Quelle tournure va prendre leur histoire ?

Tout d’abord, les deux personnages principaux, Madeleine et Arnaud, sont incarnés par Adèle Haenel et Kévin Azaïs. Tous deux jouent très bien leur rôle et leur talent est certain. On remarque que le personnage d’Arnaud est moins naturel au début mais peut-être cela est-il dû à son rôle ?
Les deux personnages principaux, Madeleine, une fille et Arnaud, un garçon ont des caractères opposés : au début, Arnaud est très calme tandis que Madeleine est assez agressive. Les rôles sont aussi inversés : Madeleine porte des objets de garçons sur elle alors qu’Arnaud propose l’atelier maquillage pour le camouflage La fille domine le garçon, ce qui est plutôt rare : on le voit notamment par sa plus grande taille. Le stéréotype est ainsi inversé au niveau du caractère mais aussi physiquement : on voit que Madeleine est plus musclée qu’Arnaud.

Ensuite, le scénario est très bien préparé : le film a plutôt une fin inattendue comme une fin du monde où Madeleine ressusciterait. Le commencement de l’histoire est aussi important : c’est là que les deux personnages se rencontrent. Par contre, l’histoire est peu triste et dramatique. On retient bien des scènes marquantes et humoristiques comme quand Madeleine boit un poisson cru mixé.

Aussi, plusieurs techniques de tournage sont utilisées comme par exemple la caméra portée : quand les personnages sont sur un scooter, la caméra tremble pour nous inclure un peu plus dans le film, comme si on était avec eux sur le deux roues.

Par ailleurs, la musique est une musique électronique. Elle suit les actions et donne du dynamisme aux scènes. Par exemple, quand ils sont sur le scooter pour aller s’inscrire à l’armée, la musique donne de la vitesse et du dynamisme à la scène.

Enfin, on relève plusieurs thèmes dans ce film comme l’armée car les deux personnages y font un stage. Il y a aussi l’amitié qui représente le lien qui se forme entre Madeleine et Arnaud ou encore la nature parce que les scènes du film sont souvent tournées en extérieur (forêt, ville …).

C’est un très beau et bon film qui est à voir non seulement pour l’histoire, les décors … mais aussi pour l’intrigue qui tourne autour des personnages d’Arnaud et Madeleine.