Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Le Havre

Aki Kaurismäki - France - 2011

Critique publiée par kamii - le 22/05/2016
Troisième BURTON / Jean Follain, Concours Saint-Lô,
Verrier/Curie/Follain

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 6

Critique du film Le Havre

Le Havre est un film réalisé par Aki Kaurismäki en 2011 au Havre. C’est un film qui dure 1h33. Les acteurs sont les suivants : André Wilms (Marcel Marx), Kati Outinen (Arletty), Jean-Pierre Darroussin (Monet) et Blondin Miguel (Idrissa).

Tout d’abord, Aki Kaurismäki veut mettre en avant la solidarité dans son film et on le remarque très vite quand Idrissa fait son apparition et qu’il a besoin d’aide, Marcel est le premier à le soutenir. Idrissa est malheureusement un pauvre migrant qui vient d’Afrique et a survécu dans un conteneur avec son grand-père. Il pensait ainsi arriver à Londres pour retrouver sa mère, mais ils ont été découverts au Havre. Marcel prend donc soin d’Idrissa, il lui donne à manger quand il est dans le fleuve, il l’héberge chez lui et le soigne. Marcel ne l’abandonne pas et l’aide à atteindre son objectif : aller à Londres retrouver sa mère.

Ensuite, Yvette, l’amie de Marcel, et lui-même organisent un concert avec Little Bob pour récolter 3000€. Idrissa pourra prendre le bateau tout en étant caché et sécurisé. C’est Francis, le pêcheur, qui fait le trajet Le Havre-Londres avec Idrissa. Marcel est fier de lui car il a aidé un enfant à retrouver sa mère et a tout fait pour lui.

Pour finir, ce film est très touchant et animé de bons sentiments : aider un migrant à retrouver sa mère alors que celui-ci est recherché par la police.

kamii