Lycéens et apprentis au cinéma en Basse-Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Basse-Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Match Point

Woody Allen - Etats-Unis - 2006

Critique publiée par Norik - le 05/03/2016
Troisième BURTON / Jean Follain, Concours Saint-Lô,
Verrier/Curie/Follain

Note de la classe (2 votes)


Nombre de visites : 92

Critique de Match Point

Dans le film « Match Point » de Woody Allen qui traite de l’ascension sociale grâce à la relation amoureuse, le héros Chris doit choisir entre le milieu modeste ou le milieu aisé à travers deux femmes.
Comment le cinéaste dans son film critique t-il la haute société londonienne et aborde t-il la question de la chance et de l’ambition ?

Le film commence sur une métaphore de la chance et de la malchance à travers l’image de la balle de tennis qui va et vient au-dessus du filet. Cette scène fait le lien avec le titre et l’affiche du film. Toute la musique du film est basée sur l’opéra comme celui de Donizetti, par exemple. Le choix des extraits correspond aux actions des personnages ; bien incarnés par les acteurs.

Woody Allen a retenu Scarlett Johansson, américaine elle- même, pour incarner le rôle de Nola, une américaine pauvre exilée en Angleterre. Chris est Irlandais comme son interprète Jonathan Rhys Meyers. Le réalisateur a choisi les nationalités des acteurs pour bien mettre en évidence les différences de milieu et des accents. Par exemple, Nola, qui est américaine, n’a pas les mêmes codes que la famille de Tom qui est bourgeoise et londonienne. Elle ne respecte pas les codes de la famille et est rejetée. Chris, malgré ses origines modestes, sait au contraire s’adapter au milieu bourgeois par le choix de ses tenues vestimentaires, des loisirs, des lectures...

Woody Allen utilise différents espaces pour montrer l’évolution de la relation amoureuse : rencontre dans le château de la famille Hewett, rapprochement physique dehors sous la pluie...

Woody Allen, à travers le choix du thème, des métaphores, des acteurs, des techniques, parvient à faire une critique de la haute bourgeoisie londonienne et de l’ambition d’un homme qui peut le pousser aux pires extrémités.

Norik