Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Match Point

Woody Allen - Etats-Unis - 2006

Critique publiée par Noctali - le 05/03/2016
Troisième BURTON / Jean Follain, Concours Saint-Lô,
Verrier/Curie/Follain

Note de la classe (1 vote)


Nombre de visites : 11

Amour ou ambition

Amour ou ambition ?

En 2005 , Woody Allen tourne Match Point, un film basé sur une forte notion de chance et un choix entre amour et ambition .

Chris, le personnage principal au double jeu, est partagé entre Chloé, issue de la haute société londonienne et Nola, sa maîtresse, jolie actrice américaine qui ne perce pas dans ce milieu. A partir de ce moment, le film essaye de troquer son romantisme en thriller : choisira-t-il Chloé ou Nola ? La bourgeoisie ou une vie de passion ? Son ambition ou son amour ?

Quand Chris rencontre Tom, le frère de Chloé puis Chloé elle-même, il fera tout pour s’intégrer à ce rang social auquel il n’appartient pas. Il ira s’acheter un pull en cachemire, le même que Tom et s’enferme dans cette « cage dorée » dans laquelle Nola n’arrive et ne veut pas entrer. Quand Chris est avec Chloé , l’angle de la caméra ou le décor donne l’impression que Chris est enfermé dans la société qu’il voulait intégrer.

Tout au long du film et aux passages les plus importants, la bande-son est composée d’airs d’opéra dont l’histoire est similaire à celle de Match Point comme « Una furtiva Lacrima » de Donizetti, interprété par Caruso ; « La Traviatta » et « Rigoletto » de Verdi et « Les Pêcheurs de perles » de Bizet . Mais ceux-ci ralentissent le film déjà lent . Prenons un exemple : Chris a pris sa décision et attend sa victime dans son appartement ; ce passage qui aurait dû être rapide pour que le spectateur se sente agressé lui aussi , est lent voire trop lent , est ralenti par les airs d’opéra , trop tranquilles pour cette scène violente . Le suspense, qui aurait dû s’accumuler, a baissé voire même nous ennuie et donne l’impression d’une scène banale .

Au final, Match Point est un film pour les amateurs de romances très classiques ; digne d’une série télévisée mais trop complexe et remplie de métaphores sur la vie, pour être vu pour le plaisir .

Noctali