Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Le Havre

Aki Kaurismäki - France - 2011

Critique publiée par Juliette - le 23/05/2016
Seconde C / Lycée Curie, Concours Saint-Lô,
Verrier/Curie/Follain

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 13

Le Havre

Le Havre est une comédie dramatique finno-franco-allemande d’Aki Kaurismäki sortie en 2011. C’est en France que Kaurismäki trouve une ville portuaire pour raconter une histoire d’immigration d’aujourd’hui. Il porte son choix sur Le Havre, paysage urbain austère de l’après-guerre, son époque préférée. A travers le personnage d’Idrissa, un jeune garçon originaire d’Afrique Noire, Le Havre soulève une question d’actualité, le point de vue des immigrés, leurs interrogations et leurs attentes vis à vis du combat pour les droits de l’Homme.

André Wilms interprète le rôle principal de Marcel Marx. Celui-ci est un cireur de chaussures au Havre. Il vit sa vie paisiblement entre son travail, le bistrot du coin et sa femme Arletty. Le destin met sur son chemin un enfant immigré, Idrissa. Au même moment, Arletty tombe gravement malade. Marcel doit combattre d’indifférence avec son optimisme incroyable et la solidarité des gens du quartier. Enfin, Le Havre montre l’unification comme une action concrète, que chacun peut mener avec ses moyens. Les uns après les autres, l’entourage de Marcel agira pour mener Idrissa jusqu’au bateau.
La maison de Marcel a été trouvée dans un quartier où le temps semble s’être arrêté.

Comme plusieurs de ses films, Le Havre se termine par un départ, celui d’Idrissa.