Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Persépolis

Marjane Satrapi, Vincent Paronnaud - France - 2007

Critique publiée par anselme - le 11/05/2017
Seconde C / Lycée Curie, Concours Saint-Lô,
Verrier/Curie/Follain

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 4

critique Persépolis

PERSÉPOLIS

Persépolis est un film français sorti le 27 juin 2007. Ce film d’animation en noir et blanc, a été réalisé par M. Satrapi et V. Paronnaud, avec les voix de C. Mastrianni ( Marjane adolescente et adulte), C. Deneuve (Tadji, la mère), D. Darrieux (La grand mère), S. Abkarian (Ebi, le père), G. Peres (Marjane enfant) et F. Jérosme (Oncle Anouche).

C’est l’histoire d’une petite fille, âgée de huit ans, qui grandit en Iran pendant la révolution islamique, exactement en 1978 à Téhéran. L’héroine s’appelle Marjane et a des parents très modernes et cultivés. C’est avec sa grand-mère, avec laquelle elle est très proche, qu’elle tente de comprendre et de suivre la révolution qui va provoquer la chute du régime du Chah. Alors tout change pour elle et pour sa famille. Les commissaires de la révolution contrôlent les codes vestimentaires et le comportement que doivent avoir les gens. Marjane est donc obligé de porter le voile. Puis d’autres problèmes arrivent à cause de la guerre contre l’Irak. Marjane part alors en Autriche pour ses études.

Persépolis est un bon film car l’histoire est intéressante et bouleversant. Les dessins sont magnifiques et le doublage est excellent. Le film est aussi très drôle par le vocabulaire parfois grossier des personnages. Même si c’est un film d’animation, il nous montre bien la vie en Iran à cette période et ce que l’héroïne a du traverser dans son parcours.
Si vous aimez les bonnes histoires d’aventures je pense que tout comme moi, vous adorerez Persépolis !

Cornière Anselme