Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Combattants (Les)

de Thomas Cailley - France - 2013

Critique publiée par Emmaka - le 30/03/2017
Seconde C / Lycée Curie, Concours Saint-Lô,
Verrier/Curie/Follain

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 3

Critique Les Combattants

Wouah ! Le film « Les Combattants » réalisé par Thomas Cailey est sorti en France en 2014. Ce long métrage a obtenu le César du meilleur film en 2014 au festival de Cannes. Il est à voir absolument ! Dans cette critique je vais vous montrer que j’ai adorais ce film, qui m’a beaucoup faire rire et en même temps fait stresser pour les acteurs. Mais « les Combattants » à quand même quelques points négatifs. Il
Arnaud, qui vient juste de perdre son père compte passer l’été en compagnie de sa mère et de son frère pour travailler dans l’entreprise familiale. Il était tranquille avant qu’il rencontre Madeleine, une jeune femme au caractère bien trempé, froide et pessimiste. Arnaud, sensible et rêveur, est immédiatement tombé sous son charme et ne s’attend pas à cette belle histoire d’amour. Mais jusqu’où il a suivra alors qu’elle ne lui a rien demandé ?

Tout, ou presque, me ravit dans la première oeuvre de Thomas Caillez :

Tout d’abord, le film est vivant et les deux jeunes acteurs nous embarquent dans un scénario avec beaucoup de ruse, de stratégie et de suspense. Comme quand Madeleine et Arnaud sont en exercice dans la forêt et qu’ils doivent s’entraider et toucher avec des pistolets de couleurs l’équipe adverse afin de les éliminer. C’est un entraînement ressemblant au jeu de paintball. C’est un moment assez stressant même si on sait qu’ils ne risquent rien.

Ensuite, le film m’a donné la chair de poule et m’a effrayée. Notamment quand Madeleine et Arnaud se trouvaient perdu dans un endroit qui était petit à petit en train de se recouvrir de cendres. Madeleine était évanouie et Arnaud devait la porter et l’emmener dans un endroit sûr avant qu’ils soient recouverts eux aussi de cendre. C’est sans doute cette scène que j’ai préféré.

Par ailleurs, « les Combattants » est un film avec de l’humour crée notamment par le célèbre acteur William Lebghil soit « Slimane » dans soda. Par exemple, quand au début du film il dit « Et bah putain si c’est ça les meufs cette été merci et vive la France ». Cette phrase a fait rire beaucoup de personne dans la salle où j’ai vu le film. J’ai même rigolais alors que je ne le fais pas souvent durant des films.

Enfin, Thomas Cailez a voulu se moquer gentiment de la discipline militaire en montrant que la préparation ne sert strictement à rien. Par exemple, pendant des activités comme celle du maquillage. Les futurs militaires devaient se maquiller le visage en noir entre eux. C’est totalement inutile et je trouve que c’est une perte de temps ! Le réalisateur, Thomas à pour moi bien fait de mettre en scène des moments inutiles de l’armée. Et en plus de ça, son film est un film naturaliste sans effets spéciaux !

En conclusion, les Combattants est une perle du cinéma français, un film comme on en voit trop peu. Une œuvre sensible, intelligente et entraînante. Si "Les Combattants" n’est pas un chef-d’œuvre absolu, il reste en tout cas l’un des films les plus audacieux de ces dernières années ! Je vous conseille grandement de le regarder.