Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Certains l'aiment chaud

Billy Wilder - Etats-Unis - 1959

Critique publiée par hugo - le 30/03/2017
Seconde C / Lycée Curie, Concours Saint-Lô,
Verrier/Curie/Follain

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visite : 1

Critique du film certains l’aiment chaud

Critique du film
certains l’aiment chaud

Amateurs de film en noir et blanc et de comédies romantiques ?
Eh bien tu vas être servi, avec une histoire simple mais à couper le souffle.

Certains l’aiment chaud, ou encore Some like it hot, est un film de 1959. Cette production américaine est réalisé par Billy Wilder et met en scène de nombreuses figures emblématiques du cinéma de l’époque. Nous y voyons notamment Marilyn Monroe dans le rôle de la belle Sugar, Tony Curtis dans la peau de Joe et Jack Lemmon qui interprète Jerry.

Deux musiciens de jazz, Joe et Jerry qui sont au chômage, mêlés involontairement à un règlement de comptes entre gangsters, se transforment en musiciennes pour leur échapper. Ils partent en Floride avec un orchestre féminin, ou ils tombent directement amoureux d’une ravissante blonde qui veut épouser un milliardaire.

On retrouve dans ce film un classique de la comédie, la course poursuite qui entraîne des malentendus et des scènes amusantes. Par exemple, dès le début du film, la poursuite d’un corbillard par la police, on pense découvrir un cadavre dans le cercueil transporté mais enfaîte c’est de l’alcool qui s’y trouve.

Le comique visuel est aussi convoqué à travers le mensonge, les bêtises qui font des situations comiques. En effet on rigole des bêtises des personnages qui se mettent dans l’embarras car eux-mêmes se perdent dans leurs mensonges.

On retrouve de nombreuses scène marrantes tel que celle dans le train quand les filles de l’orchestre transforme une bouillotte en shaker ou celle avec le mariage homosexuel avec Daphné et Osgood.

La base de l’histoire est amusant. En effet, les mésaventures du duo d’hommes est amusant. La personnalité marquée de chacun participe aussi au comique. Tony Curtis joue le rôle d’un séducteur, menteur, provocateur et dominateur tandis que Jack Lemmon interprète l’homme peureux et hésitant. On peut associé le duo à un couple.
Quand je fais le bilan, j’ai trouvé le film vraiment très bien, même si c’est un film qui date il reste pour moi l’un des meilleurs film de comédie romantique. Je le conseil !

Hugo CHATIGNY