Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Combattants (Les)

de Thomas Cailley - France - 2013

Critique publiée par 333 - le 19/12/2016
Seconde 505 / Le Verrier, Concours Saint-Lô,
Verrier/Curie/Follain

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 17

Les combattants, un titre aux sens multiples

Les combattants est le premier long métrage du réalisateur Thomas Cailley. Ce film mêle plusieurs genres différents : comédie absurde, affrontement, aventure, action, sentimental, catastrophe, fantastique et de survie.
Arnaud, incarné par Kevin Azaïs, a, après la mort de son père récupéré avec son frère la direction de l’entreprise familiale de menuiserie.
Un jour, par pur hasard, Arnaud rencontre Madeleine, incarnée par Adèle Haenel, lors d’un combat de self-défense organisé par l’armée sur la plage. Elle est obsédée par les techniques de survie. Elle s’entraîne régulièrement et de manière plutôt absurde pour la plupart des citoyens. Ils vont se rencontrer plusieurs fois et va naître petit à petit une complicité entre les deux personnages. Arnaud va se faire entraîner par Madeleine dans un stage de survie.
Dans sa production, Thomas Cailley remet en cause certains préjugés sur les hommes et les femmes.
Madeleine a des mouvements plutôt brusques et a une manière de parler plutôt cassante. Contrairement à elle, Arnaud a des gestes et des paroles plus délicats. Ils sont tous les deux âgés d’une vingtaine d’années. Contrairement à Arnaud, Madeleine est athlétique. Thomas Cailley établit un rapport intéressant entre les préjugés et les personnages.