Lycéens et apprentis au cinéma en Normandie

L’Atelier critique propose aux élèves de Normandie de publier des travaux critiques dans le cadre de l’opération Lycéens et apprentis au cinéma. Articles, débats audio, critiques vidéo et créations graphiques sont mis en ligne par les enseignants inscrits afin de permettre aux élèves de partager leur expérience de spectateur et de mettre en débat leurs réflexions sur les films.

Combattants (Les)

de Thomas Cailley - France - 2013

Critique publiée par lili17 - le 14/01/2017
Seconde 505 / Le Verrier, Concours Saint-Lô,
Verrier/Curie/Follain

Note de la classe (0 vote)


Nombre de visites : 13

Les Combattants est le premier film de Thomas...

Les Combattants est le premier film de Thomas Cailley, il a été réalisé en France et est sorti en 2014. Il raconte l’histoire d’un jeune homme Arnaud Labrède (Kévin Azaïs) qui vient de perdre son père. Avec son frère il décide de reprendre l’entreprise familiale (dans la menuiserie), tout en essayant de reprendre le cours de sa vie. Tout bascule le jour ou Arnaud fait la connaissance de Madeleine Beaulieu (Adèle Haenel) une fille froide, distante et directe au caractère bien trempé. Tout le contraire d’Arnaud qui lui est doux, gentil et calme. Leur rencontre reste cependant insolite, en effet, durant ses vacances d’été à la plage, Arnaud participe malgré lui à des combats organisés par l’armée (seulement pour évaluer la force des volontaires) et se retrouve contre Madeleine. Au début réticent à combattre contre une fille, il finit par jouer le jeu et fait les frais de la violence de la jeune femme. Malgré leur grande différence de caractères, Arnaud en tombe amoureux et décide de la suivre dans son obsession d’apprendre à survivre, grâce à un stage militaire.
Nous sommes tour à tour dans des univers cinématographiques différents : on passe du réalisme, au romantisme ou encore par le scénario catastrophe. Le film affiche rplusieurs genres, ce ce qui en fait son originalité. Le cadrage est original aussi, la caméra suit le mouvement des astuces et du décors alentour ; comme pour la scène de flottement, (scène ou Arnaud hésite entre ses amis et Madeleine). La caméra suit Arnaud dans la mer et adopte le mouvement des vagues et donne cette impression de flottement qui se passe à l’intérieur d’Arnaud. Le scénario est aussi rempli de symboles, comme le bois qui symbolise le père, ou les animaux rencontré dans le film qui représente l’humain.
Les Combattants surprend par sa différence des blockbuster de nos jours, il faut le voir.